Suivre La Chronique

Métamorphose à Herstal'

Sujets relatifs :

Après l'inauguration de son centre administratif, Herstal poursuit sa métamorphose au gré de vastes chantiers visant à rendre le centre-ville plus attractif, à aménager les grands boulevards, à développer le pôle Marexhe-gare avec la création d'un nouveau quartier de logements. Tout cela se traduit par de nouveaux espaces publics, des liens vers les voies de chemin de fer, une nouvelle gare, la réfection des rues Marexhe, de la Station, Saint-Lambert, etc. L'accent est également mis sur l'optimalisation de la multimodalité tandis que la Spi développe une mini-zone d'activités économiques.

Ces investissements publics bénéficiant de subsides du Feder doivent servir de leviers à l'investissement privé. C'est ainsi que le groupe Horizon, spécialisé dans l'habitat durable, bâtit une quarantaine d'appartements à proximité de l'espace Hayeneux et que d'autres logements sont construits à côté de la vinaigrerie.

Par ailleurs, les anciennes usines de la FN font l'objet d'un développement autrement plus impressionnant. Sur le site du Pré Madame, un nouveau quartier se développera et offrira 350 logements public et/ou sociaux en synergie avec la Société régionale de Logement de Herstal. Ce quartier comprendra aussi une maison de repos, un marché couvert et des activités économiques et commerciales diverses.

Il faut encore citer la réflexion menée sur la réhabilitation de l'ancien site des Acec, soit 17 ha qui pourraient être dévolus à du logement, des commerces et des éco-entreprises.

Autres projets, une promotion immobilière derrière la Cité administrative ou un réseau de chauffage urbain en partenariat avec l'intercommunale Intradel.

' et revitalisation à Dison

La revitalisation urbaine est une des priorités de Dison. Elle concerne la rue Albert 1er dans la foulée de la réalisation du site «Tremplin», occupé jusqu'en 2001 par la laiterie Interlac et réhabilité selon les plans du bureau d'architecture Baumans-Deffet. L'investissement fut important: 16 millions d'euros, dont 4,7 millions du Feder.

C'est donc au tour de la rue Albert 1er de bénéficier d'un nouveau visage. Ce projet estimé à 9 millions d'euros est financé par une subvention de 1,5 million de la Région wallonne et d'une autre de 1,2 million du Feder. Il prévoit une dizaine de résidences-services, un parking couvert et une petite place publique. Plusieurs bâtiments seront démolis. La commune désignera un auteur de projet et signale que le chantier doit être terminé pour 2019 afin de bénéficier des fonds Feder.

A côté de ces grands chantiers, l'année 2016 verra aussi l'aménagement de trois vastes lofts à La Corderie, rue Pisseroule.

Nous vous recommandons

E. Victor-Meyer, des activités diversifiées mais un seul mot d’ordre: l’excellence

E. Victor-Meyer, des activités diversifiées mais un seul mot d’ordre: l’excellence

L’entreprise E. Victor-Meyer, spécialisée dans la transformation et la production de minéraux, a fêté en février 2020 son 40ème anniversaire. Et pour commencer cette nouvelle décennie[…]

GoodBuilders, une autre manière d’aborder le recrutement pour les entreprises de construction

GoodBuilders, une autre manière d’aborder le recrutement pour les entreprises de construction

Protect: mieux vaut prévenir que guérir

Protect: mieux vaut prévenir que guérir

Profession: fournisseur de «talents» pour la construction

Profession: fournisseur de «talents» pour la construction

Plus d'articles