Suivre La Chronique

Métamorphose de la station De Cartier à Marchienne-au-Pont

Métamorphose de la station De Cartier à Marchienne-au-Pont

La station De Cartier va connaître une véritable métamorphose pour donner naissance à un bâtiment contemporain à l’architecture épurée. (© Tec Charleroi/Srwt)

Créée en 1992, la station de métro léger De Cartier porte bien mal ses 26 ans et affiche des signes de détérioration inquiétants. Bref, une réfection complète des infrastructures s’imposait, d’autant que cette station est fort fréquentée.

Les travaux de rénovation seront ainsi menés par les Tec Charleroi et la Srwt (Société régionale wallonne du Transport) du 2 mai au 30 septembre 2018 et, à en juger par les premières esquisses du projet, métamorphoseront complètement la station originelle pour donner naissance à un bâtiment contemporain à l’architecture épurée.

Les matériaux utilisés, notamment l’acier, ont été choisis avec soin en tenant compte de leur durabilité (à commencer par leur capacité de résistance à la corrosion). Le remplacement des lumières actuelles par un éclairage led est également prévu, ce qui, outre les économies d’énergie ainsi réalisées, permettra aux voyageurs de circuler dans des espaces mieux éclairés et, partant, plus sécurisants.

Sécurité toujours avec l’aménagement d’une nouvelle ouverture vers les bâtiments de l’administration communale (entrée côté château), la suppression des recoins ou encore le placement de treillis en inox ajouré.

Et pour faire de ce lieu un espace réellement public – c’est-à-dire accessible à tous – des dispositifs satisfaisant aux besoins des personnes à mobilité réduite ont été prévus. Un ascenseur sera ainsi mis à disposition au niveau de la place Albert 1er de même que des tracés podotactiles et des bornes d’informations pour les personnes malvoyantes, à l’instar des stations précédemment rénovées par les Tec Charleroi et la Srwt sur le réseau (GazomètreSamaritaineDampremy).

En surface, l'entrée du métro côté château, située à l'emplacement des anciennes écuries, a été conçue de manière à préserver l'aspect du château de Cartier, ainsi que le parc de Marchienne. Le projet de rénovation tient également compte de cet environnement. A l’intérieur, on peut y trouver des reproductions étonnantes de petits murs dont certaines briques et pierres proviennent des anciennes écuries du château.

Nous vous recommandons

 La piscine de Jonfosse: des techniques qui méritent une palme

La piscine de Jonfosse: des techniques qui méritent une palme

La future piscine de Jonfosse à Liège est un des récents chantiers du groupe Greisch. Et force est de constater qu’elle a été gâtée après quelques années d’oubli: gaines[…]

Appel à auteurs de projet: le paysage de la couronne du XXe siècle

Appel à auteurs de projet: le paysage de la couronne du XXe siècle

Appel à auteurs de projets: redonner vie au parc Buchholtz

Appel à auteurs de projets: redonner vie au parc Buchholtz

La Région wallonne attribue un permis d’urbanisme au futur téléphérique de Namur

La Région wallonne attribue un permis d’urbanisme au futur téléphérique de Namur

Plus d'articles