Suivre La Chronique

Moins d’emprunteurs défaillants en 2017

Moins d’emprunteurs défaillants en 2017

© Nikolai Sorokin - Fotolia

A la fin de 2017, la Centrale des crédits aux particuliers de la Banque nationale recensait au total 6.263.062 emprunteurs et 11.246.316 crédits, ce qui représente une légère contraction de 0,5% par rapport à 2016.

Seul le nombre d’ouvertures de crédit a diminué, tandis que les autres formes de crédit ont poursuivi leur progression. Autre tendance, importante et positive, le recul, pour la première fois depuis des années, du nombre d’emprunteurs défaillants. Le montant total des arriérés a régressé de 4,1%.

Les nouveaux crédits hypothécaires conclus en 2017 affichaient à la fois un montant plus élevé et une durée plus longue. Le montant médian des crédits a augmenté de 11,1% pour atteindre 100.000 euros.

La tendance marquée au raccourcissement de la durée observée ces dernières années s’est brusquement enrayée en 2017. Alors qu’en 2016, seuls 28% des crédits hypothécaires avaient été conclus pour une durée de plus de 20 ans, ce pourcentage est passé à 37,6% en 2017. La durée médiane s’est ainsi allongée de 36 mois et s'établit à présent à 20 ans. Cette évolution est en lien avec la compression du nombre de refinancements qui ont, par nature, une durée plus courte que les emprunts originaux.

Inversion de tendance

Depuis la crise financière de 2008, les différents indicateurs de défaut de paiement s’étaient détériorés d'année en année. En 2017, la situation s’est inversée pour la première fois, tous les indicateurs s’étant significativement redressés l’année dernière.

Ainsi, à la fin de 2017, 541.114 défauts de paiement étaient enregistrés dans la Centrale, soit un fléchissement de 2,7%. Cette évolution positive s’est surtout manifestée au niveau des crédits hypothécaires (-5,3%) et des ouvertures de crédit (-4,2%). Le nombre de crédits et de ventes à tempérament défaillants est, lui, demeuré stable.

Le nombre de nouveaux défauts de paiement a chuté de 12,3% par rapport à 2016. Des écarts substantiels ont une nouvelle fois été constatés entre les formes de crédit. S'agissant des ouvertures de crédit et des crédits hypothécaires, on a noté un repli de respectivement 23,5% et 16,6%. Pour les ventes et les prêts à tempérament, on a par contre observé une hausse de respectivement 16,1% et 13,8%.

3 milliards d’arriérés

Quant au montant total des arriérés, il s’est tassé de 4,1% pour revenir à 3 milliards d’euros tandis que le nombre d’emprunteurs en défaut de paiement s'est amenuisé de 1,9%, pour retomber à 363.573. En 2017, 132.157 personnes ont encouru un nouveau défaut de paiement, soit 13,6% de moins qu’en 2016.

A la fin de 2017, la Centrale comptait 93.565 personnes ayant un règlement collectif de dettes en cours. Il s'agit d’un recul de 2,1%. Par rapport à 2016, le nombre de nouvelles procédures lancées a diminué de 5,9%.

En 2017, les prêteurs ont consulté la Centrale à 7,8 millions de reprises (-7,8%). Cela correspond à une moyenne de 29.740 consultations par jour ouvrable. Dans 6,1% des cas, la personne sur qui portait la consultation était enregistrée pour un défaut de paiement et/ou un règlement collectif de dettes. Enfin, les consommateurs souhaitant connaître leurs données personnelles ont effectué 321.797 consultations.

Le rapport statistique complet de la Centrale des crédits aux particuliers est disponible sur le site web de la Banque nationale de Belgique (www.nbb.be).

Nous vous recommandons

Le prix des terres agricoles en baisse pour la première fois depuis 5 ans

Le prix des terres agricoles en baisse pour la première fois depuis 5 ans

Le prix moyen d’un hectare de terre agricole a fortement augmenté ces 5 dernières années en Belgique. Pourtant, lors du premier semestre 2019, les prix on connu un léger reflux.  Pour la deuxième[…]

20/08/2019 | JuridiqueSocial
Signer son bail via son Smartphone ou son ordinateur, c’est possible sur Immoweb

Signer son bail via son Smartphone ou son ordinateur, c’est possible sur Immoweb

Les représentants des entreprises jugent le programme du Gouvernement bruxellois

Les représentants des entreprises jugent le programme du Gouvernement bruxellois

Sécurité d’approvisionnement d’électricité en Belgique: Elia tire le signal d’alarme

Sécurité d’approvisionnement d’électricité en Belgique: Elia tire le signal d’alarme

Plus d'articles