Suivre La Chronique

Moins de retards de paiement, mais'

Sujets relatifs :

La tendance à l'amélioration de la ponctualité dans les paiements entre entreprises se poursuit. En effet, il ressort du dernier baromètre de Graydon qu'au cours du troisième trimestre, 68,93% des factures ont été payées à temps. Avec un index de paiement à 104,2, il s'agit du deuxième meilleur résultat au niveau belge pour un troisième trimestre depuis le début de la crise.

La Wallonie se montre assez active puisque le nombre de factures payées à temps y est passé de 61,4 à 67,65% en un an. Un constat qui confirme les résultats des derniers baromètres de l'Ucm auprès des Pme. Il n'y a quasiment plus de différence en termes de ponctualité dans les paiements entre les entreprises wallonnes et flamandes.

A l'inverse, à Bruxelles, on observe une augmentation des factures en retard. Pour Graydon, le comportement de paiement à Bruxelles est fortement corrélé à la conjoncture internationale. On remarque que ce sont surtout les banques et les sociétés de leasing, mais également les entreprises de haute technologie, qui enregistrent une détérioration de leurs comportements de paiement.

Autre tendance: les pouvoirs publics continuent à s'améliorer au niveau local et régional. On passe de seulement 71% de factures payées à temps il y a un an à 82% au troisième trimestre 2015 pour les Régions. Le fédéral est néanmoins mauvais élève: de 88% à seulement 70% des factures payées à temps au cours de cette même période. Une situation à nuancer par le fait que certains Spf payent mieux qu'avant, mais que le comportement du Spf Justice est réellement problématique.

Cette dernière édition du rapport de Graydon reprend plusieurs recommandations de l'Ucm pour améliorer encore la situation, comme la réforme de la procédure sommaire d'injonction de payer ou la mise en place d'une caisse de compensation au minimum pour les factures du Spf Justice. Inutile de répéter que les retards de paiement sont un sérieux problème pour les entrepreneurs, bon nombre de difficultés et même de faillites pouvant être évitées 'avec de telles mesures.

Mais au-delà de la ponctualité des paiements se pose aussi la question des délais acceptables. Un paiement à temps dans les 120 jours peut en effet mettre la trésorerie d'une Pme sous forte pression. A ce niveau, l'Ucm et Graydon vont approfondir leur collaboration afin d'identifier les clauses contractuelles problématiques.

Nous vous recommandons

Le Tour de France continue pour Wanty

Le Tour de France continue pour Wanty

C’est un pas de plus qui a été franchi dans le développement de Wanty avec l’ouverture d’une toute nouvelle filiale à Paris, le premier siège du groupe à l’international. […]

Just call me Derbigum

Just call me Derbigum

IsoHemp: construit, c’est du belge!

Entreprise

IsoHemp: construit, c’est du belge!

Van Marcke s’offre un nouveau centre de distribution totalement neutre en CO2

Van Marcke s’offre un nouveau centre de distribution totalement neutre en CO2

Plus d'articles