Suivre La Chronique

Namur voit en 3 dimensions

Sujets relatifs :

Namur voit en 3 dimensions

La Ville de Namur a décidé de procéder à la modélisation 3D de l’ensemble de son territoire, soit 176 km2.

© Université de Namur

La Ville de Namur a de grandes ambitions en matière d’aménagement durable. Les autorités ont donc décidé de procéder à la modélisation 3D du territoire namurois comme outil de communication mais aussi d’aide à la décision.

Depuis 10 ans, la Ville de Namur s’est résolument engagée dans la voie du développement durable de son territoire avec notamment l’adoption d’un «Schéma de Structure communal» et la mise en place de toute une série de projets ambitieux. Cette réorientation de la politique territoriale vers le développement durable a remis les questions urbaines au coeur du débat namurois.

Cependant, s'engager dans de grands projets de développement urbain nécessite l'adhésion de la population et ne peut donc s’envisager sans communication. C’est d’autant plus vrai depuis que la «bonne gouvernance» et la participation citoyenne  sont devenues l’évangile des mandataires publics.

Mais les nouvelles pratiques de communication dans le domaine des projets urbains impliquent une nouvelle représentation de l’espace en projet. Et à cet égard, la modélisation 3D du territoire est devenue un outil incontournable.

Dès lors, la Ville de Namur – à travers son Pavillon de l’Aménagement urbain – souhaite investir dans la représentation de son territoire en 3 dimensions ainsi que dans l’acquisition de certaines données (potentiel photovoltaïque, thermographie aérienne, …).

La 3D plutôt que la 2D

Namur dispose déjà d’un Système d'Informations Géographiques (Sig) bien rodé et contenant plusieurs centaines de couches d'information. La cartographie 2D est en effet un excellent moyen de communication et d'analyse de ces données. Par contre, elle montre ses limites sur des données comme l'aménagement du territoire, l'intégration de futurs projets urbains ou sur l'analyse spatiale dans les 3 dimensions (pentes, visibilité, etc.).

L'utilisation d'outils 3D devient alors indispensable.

La modélisation du territoire en 3D permet non seulement de communiquer, mais également d’analyser le territoire de manière plus réaliste et de répondre aux véritables enjeux du développement durable tout en invitant les habitants à participer au débat. En outre, la mise à disposition de cette modélisation permettra également la création de nouveaux outils de gestion du territoire et d’aide à la décision.

Outil d’analyse et d’aide à la prise de décision

La modélisation 3D du territoire et son intégration dans un Système d’Informations Géographiques offrent un champ infini de possibilités d’analyse. C’est un outil d’aide à la décision extrêmement puissant.

Elle permet, entre autres:

  • de visualiser l’impact d’un projet (à l’occasion d’une réunion de présentation de projet, d’une enquête publique,…). S’il était question de construire un nouveau complexe sportif, commercial ou autre, le modèle 3D pourrait, par exemple, être sollicité pour visualiser son intégration en termes de gabarits, tester son impact sur le trafic et la pollution, etc.
  • D’objectiver différents paramètres relatifs à une gestion durable du territoire, tels que: thermographie aérienne, potentiel photovoltaïque, densité d’habitat, analyse du vent, calcul de la production d’énergie en milieu urbain, cartographie du bruit, simulations des risques naturels (inondations), archivage de structures de bâtiment à valeur patrimoniale, simulation d’éclairage, etc.

Création de nouveaux outils

Sur base de ce modèle 3D, il s’agira, à terme, d’encourager les différentes parties prenantes, citoyens, professionnels de la ville (architectes, urbanistes,..), entreprises et chercheurs à s’appuyer sur la multitude de données mises à disposition par la plateforme 3D pour explorer de nouvelles solutions, applications et nouveaux outils pour répondre aux enjeux de la ville.

Elle pourrait permettre, par exemple, de développer des solutions susceptibles d’optimiser la mobilité, en lien avec le Système de Transport Intelligent (Sti). Dans ce cadre, la plateforme pourrait offrir un accès aux flux de circulation en temps réel et proposer des itinéraires alternatifs. Il serait également possible de géo-localiser les transports en commun et d’être ainsi informé en temps réel des horaires et retards.

Plus d’infos sur le site de la Ville de Namur: www.ville.namur.be

Marchés publics
Tous les appels d’offres

Messancy-6780

Commune De Messancy

Roosdaal-1760

Gemeente Roosdaal

Zutendaal-3690

Gemeente Zutendaal

Nous vous recommandons

Soutien aux écoles qui économisent l'énergie

Soutien aux écoles qui économisent l'énergie

La ministre flamande de l'Enseignement, Hilde Crevits, investit 5 millions d'euros dans 56 projets d'économie d'énergie pour les bâtiments d'écoles primaires et secondaires de l'enseignement[…]

Les communes rurales peuvent aussi être «smart & sustainable»

Les communes rurales peuvent aussi être «smart & sustainable»

La Ville de Bruxelles et le Patrimoine Mondial de l’Unesco

La Ville de Bruxelles et le Patrimoine Mondial de l’Unesco

Un anniversaire constructif

Evénement

Un anniversaire constructif

Plus d'articles