Suivre La Chronique

Normes d'émissions de CO2 renforcées pour les poids lourds

Sujets relatifs :

,
Normes d'émissions de CO2 renforcées pour les poids lourds

Avec les nouvelles normes, les constructeurs seront tenus de réduire en moyenne les émissions de CO2 des nouveaux poids lourds de 15% à partir de 2025 et de 30% à partir de 2030, par rapport aux niveaux de 2019.

Les poids lourds circulant sur les routes européennes seront moins polluants à partir de 2025. Pour ce faire, le Conseil de l’Europe vient d’adopter les toutes premières normes européennes en matière d'émissions de CO2 pour les camions et autres véhicules utilitaires lourds.

En vertu des nouvelles normes, les constructeurs seront tenus de réduire en moyenne les émissions de dioxyde de carbone des nouveaux poids lourds de 15% à partir de 2025 et de 30% à partir de 2030, par rapport aux niveaux de 2019. «Ces nouvelles règles représentent une étape capitale dans la décarbonation et la modernisation du transport routier en Europe. Elles auront des retombées bénéfiques pour les citoyens, nous aideront à protéger l'environnement et à atteindre nos objectifs climatiques et viendront soutenir la compétitivité à long terme du secteur des transports», justifie Grațiela Leocadia Gavrilescu, vice-Première ministre et ministre de l'Environnement de la Roumanie, qui assure actuellement la présidence de l’UE.
L’UE se base sur les prévisions du marché, selon lesquelles les prix d’achat des véhicules propres devraient continuer de baisser. «Des coûts d’exploitation et d’entretien réduits permettent déjà aujourd'hui d’obtenir un coût total de propriété plus compétitif. La réduction prévue des prix d’achat réduira encore davantage les obstacles à la disponibilité et à la pénétration sur le marché de véhicules propres au cours de la prochaine décennie.» Pas sûr toutefois que ce nouveau train de mesures fasse sauter de joie un secteur déjà durement affecté par le renchérissement du diesel…

Une réglementation contraignante et applicable immédiatement

Ces objectifs sont contraignants et les constructeurs de poids lourds qui ne les respectent pas devront s'acquitter d'une pénalité financière prenant la forme d'une prime sur les émissions excédentaires. Et pas la peine d’essayer de se soustraire à ses obligations: des mesures spécifiques garantiront la disponibilité de données fiables, fournies par des dispositifs embarqués qui contrôlent la consommation réelle de carburant et d'énergie des véhicules lourds.

Le règlement entrera en vigueur le vingtième jour suivant celui de sa publication au Journal officiel de l'Union européenne. Il est obligatoire dans tous ses éléments et directement applicable dans tout Etat membre.
Pour rappel, les émissions de CO2 des véhicules utilitaires lourds, y compris les camions, les autobus et les autocars, représentent environ 6% des émissions totales de CO2 dans l'UE et 27% de l'ensemble des émissions de CO2 du transport routier.

Nous vous recommandons

Belfius finance la construction du «toit solaire» le plus puissant au monde

Belfius finance la construction du «toit solaire» le plus puissant au monde

Belfius vient de finaliser le financement de AG Heylen Energy, une joint-venture constituée par Heylen Warehouses, société belge d’immobilier logistique, et AG Real Estate, pour un montant total de 15,3 millions[…]

18/02/2020 | Belfius Energie solaire
Total investit le marché photovoltaïque espagnol

Total investit le marché photovoltaïque espagnol

Lhoist et Engie signent un contrat d’électricité verte certifiée grâce à la blockchain

Lhoist et Engie signent un contrat d’électricité verte certifiée grâce à la blockchain

Transition énergétique: Elia et 50Hertz publient leur étude conjointe

Transition énergétique: Elia et 50Hertz publient leur étude conjointe

Plus d'articles