Suivre La Chronique

Vidéo

Nouveau capteur 3D de Leica Geosystems pour la surveillance des bâtiments

Sujets relatifs :

, ,
Nouveau capteur 3D de Leica Geosystems pour la surveillance des bâtiments

Le BLK247, un nouveau capteur 3D en temps réel pour la surveillance, la sécurité et la gestion des espaces et des bâtiments. (© Leica)

Leica Geosystems, filiale du groupe Hexagon, l’un des leaders mondiaux des solutions numériques, vient d’annoncer le lancement du Leica BLK247, un capteur 3D en temps réel qui peut être utilisé pour la surveillance, la sécurité et la gestion des espaces et des bâtiments.

Le BLK247 fait partie de la gamme de produits BLK, qui comprend des solutions matérielles et logicielles pour la capture, la numérisation et la photogrammétrie de la réalité 3D. Le Leica BLK247 utilise les technologies LiDAR et 3D digital fencing pour scanner et surveiller les bâtiments et les espaces 24h/24, 7j/7.

Le capteur BLK247 a été développé en s'appuyant sur la précision et la vitesse du BLK360, le plus petit scanner laser d'imagerie 3D au monde. Son capteur intelligent est capable de détecter les modifications physiques dans une pièce et d'alerter le personnel de sécurité. «Le BLK247 offre aux professionnels de la sécurité ou de la gestion immobilière une sorte de deuxième ligne de défense en les avertissant d’activités non autorisées ou anormales. C’est la solution idéale pour sécuriser des espaces privés et publics tels que les aéroports, les hôpitaux, les écoles ou les musées», souligne Burkhard Boeckem, responsable de la division Geosystems d’Hexagon. «Le regroupement de technologies de capteurs telles que LiDAR et les caméras multispectrales améliore sensiblement la sécurité sur site en avertissant le personnel en charge de la sécurité des modifications de leur environnement à mesure qu'elles se produisent.»

Avec le BLK247, il est possible de définir des barrières numériques. Ainsi, dès que quelqu'un ou quelque chose franchit les limites déterminées, une alarme se déclenche. (© Leica)

Possibilité de créer des barrières numériques

Avec le BLK247, il est non seulement possible de créer des frontières numériques en 3D pour surveiller des objets de valeur, mais également de définir des barrières numériques dans des espaces. Ainsi, dès que quelqu'un ou quelque chose franchit les limites déterminées, une alarme se déclenche. Le BLK247 peut distinguer les objets fixes des objets en mouvement afin de garantir une sécurité optimale des espaces. Ceci est idéal pour les endroits nécessitant une surveillance et une protection continues. Par exemple, une valise laissée dans un aéroport très fréquenté peut être rapidement identifiée et les équipes de surveillance informées de l'emplacement de la valise via des images et du son.

Un niveau de surveillance inaccessible à l'œil et à l'oreille humaine

Le BLK247 peut réduire la dépendance à la vidéosurveillance humaine et supprime les efforts de recherche des images pour les incidents déjà survenus. «Nous constatons que le personnel de surveillance est souvent démuni dans la mesure où il est extrêmement difficile de couvrir tous les risques possibles et les atteintes potentielles à la sécurité dans un environnement fréquenté ou dangereux», explique Carl-Thomas Schneider, vice-president Business Development à la division Géosystèmes d’Hexagon. «Le BLK247 a été spécialement conçu pour offrir aux équipes un niveau de sécurité inaccessible à l'œil et à l'oreille humaine.»

Ce détecteur sera disponible au premier trimestre 2020. On peut toutefois se faire une idée plus précise de son potentiel via ces vidéos: https://youtu.be/3a29HpLaPoc et https://youtu.be/IePjHBSP1SE.
 

Nous vous recommandons

L’UE aide les villes à relever les défis urbains

L’UE aide les villes à relever les défis urbains

La Commission européenne octroie des subventions à 20 villes pour financer des projets innovants dans les domaines de la sécurité, du numérique, de l'environnement et de l'inclusion.  Le Feder (Fonds européen de[…]

17/08/2019 | SécuritéVilles
La ceinture de sécurité a 60 ans

La ceinture de sécurité a 60 ans

Les «petits travaux» complémentaires, une nouvelle concurrence déloyale

Les «petits travaux» complémentaires, une nouvelle concurrence déloyale

OiRA, l’outil en ligne d’évaluation des risques sur les lieux de travail, se mondialise

OiRA, l’outil en ligne d’évaluation des risques sur les lieux de travail, se mondialise

Plus d'articles