Suivre La Chronique

Nouveau Gouvernement wallon: la CCW a de quoi se réjouir

Nouveau Gouvernement wallon: la CCW a de quoi se réjouir

Quoique non cité explicitement dans la nouvelle Déclaration de politique régionale (Dpr), le secteur de la construction y est évoqué et soutenu via une série de priorités énoncées dans cette Dpr. Inutile de préciser que la Confédération Construction Wallonne s’en réjouit, en particulier pour 3 axes.

  • La création d’emplois, grâce notamment à la poursuite du «plan infrastructures 2016-2019», la lutte contre le dumping social (clauses sociales et environnementales), la transition environnementale et énergétique.
  • L’amplification du Plan Marshall par lequel la construction poursuivra résolument sa transition technologique (cf le pôle de compétitivité Greenwin) et numérique (cf le programme Construction 4.0 que la CCW entend développer).
  • L’excellence des qualifications, notamment avec le soutien à la formation en alternance, très appréciée par les entreprises deconstruction.

Accès au logement

La CCW se réjouit aussi du renforcement annoncé à l’accès et à la qualité du logement par une fiscalité immobilière plus incitative (droits d’enregistrement, précompte immobilier, droits de succession…), par la création de nouveaux logements privés et publics et par l’amélioration de la performance énergétique du parc de logements. Elle soutient évidemment la création du Fonds pour l’efficacité énergétique et le déploiement des énergies renouvelables, domaines dans lesquels sont actives d’innombrables Pme du secteur.
«La construction, c’est un secteur confronté à d’énormes défis, menacé par la concurrence internationale et la transition technologique. Pourtant, il garde un énorme potentiel. Pour ne pas interrompre la relance qui s’entame, un dialogue rapide avec le nouveau Gouvernement wallon doit se mettre en place…», conclut Francis Carnoy,  DG de la CCW.
 

Nous vous recommandons

L’école d’Administration publique proposera l’e-learning dès septembre 2018

L’école d’Administration publique proposera l’e-learning dès septembre 2018

Sur proposition de la ministre de la Fonction publique, Alda Greoli, le Gouvernement wallon met en place des modules de formation en e-learning. N’ayant pas pour vocation de remplacer les formations en présentiel, l’e-learning[…]

Soutien aux écoles qui économisent l'énergie

Soutien aux écoles qui économisent l'énergie

Les communes rurales peuvent aussi être «smart & sustainable»

Les communes rurales peuvent aussi être «smart & sustainable»

La Ville de Bruxelles et le Patrimoine Mondial de l’Unesco

La Ville de Bruxelles et le Patrimoine Mondial de l’Unesco

Plus d'articles