Suivre La Chronique

Nouveau parc public'

Sujets relatifs :

Ce n'est pas tous les jours qu'on crée un nouveau parc public en ville. C'est pourtant la cas à Liège avec le nouveau parc Sainte-Agathe situé dans la Zip-QI de Sainte-Marguerite et conçu par le bureau d'études de la Direction Aménagement des Espaces publics de la Ville. Il a été aménagé dans l'ancien parc et le verger de l'hospice Sainte-Agathe. Il comprend notamment une liaison piétonne inter-quartiers; un jardin public; un espace de détente dans ce quartier très densément urbanisé; des espaces de jeux; un pavillon de jardinage et un jardin collectif de près de 900 m2 avec 216 m2 cultivables.

Les travaux, avoisinant 900.000 euros et subsidiés à 90%, ont bénéficié d'un financement par le Plan fédéral des Grandes Villes, la Région wallonne (Rénovation urbaine) et la Ville de Liège. Ils se sont étalés sur plusieurs exercices budgétaires depuis 2009.

' pôle créatif'

Un pôle urbain de développement économique à vocation culturelle verra le jour sur le site de l'ancien hôpital de Bavière, désaffecté depuis plus de 30 ans, dans le quartier liégeois d'Outremeuse. Ce projet s'inscrit dans le cadre des fonds Feder et la Province de Liège pourra disposer d'un soutien de 28,5 millions d'euros sur un total de 35 millions nécessaires pour redynamiser ce quartier.

Ce projet d'envergure compte 3 piliers: un «centre de ressources» organisé selon les principes d'une bibliothèque contemporaine; une «maison de la création» réservée aux artistes qui travailleront dans des disciplines variées (arts plastiques, musique, sciences et nouvelles technologies) et une «pépinière d'entreprises» ouverte aux start-ups tournées en priorité vers le numérique, l'infographie, l'illustration,' La proximité de l'Institut supérieur Saint-Luc et de la Faculté d'Architecture de l'ULg devrait orienter l'activité des futures entreprises culturelles en synergie avec le Hub Créatif de Meusinvest.

' et chantiers hospitaliers à Liège

Deux bâtiments de la clinique Sainte-Rosalie à Liège seront démolis dès le mois d'octobre. Ils datent de la fin du XIXe siècle et des années 60. Le troisième bâtiment, le plus récent, sera maintenu tandis qu'une nouvelle construction de 3 étages viendra compléter l'ensemble. Elle comptera 2 «bunkers» qui abriteront chacun un accélérateur linéaire pour la radiothérapie. Le chantier s'étalera sur 3 ans et exigera 16 millions d'euros.

Nous vous recommandons

Un jardin de toiture avec Dreen® Ceramica sur l'hôtel de ville de Hasselt

Publireportage

Un jardin de toiture avec Dreen® Ceramica sur l'hôtel de ville de Hasselt

Les services municipaux et du CPAS de Hasselt ont emménagé dans un nouvel hôtel de ville commun. Le nouveau bâtiment est une combinaison alliant le patrimoine - l'ancienne caserne - à une architecture moderne[…]

Les nouvelles technologies peuvent encore améliorer l’efficacité du secteur de la construction

Publireportage

Les nouvelles technologies peuvent encore améliorer l’efficacité du secteur de la construction

Realco: hygiène garantie 100% enzymatique

Realco: hygiène garantie 100% enzymatique

Focus: tout feu, tout flamme

Focus: tout feu, tout flamme

Plus d'articles