Suivre La Chronique

Nouveau siège de la société Cordeel: un pont vers le futur

Sujets relatifs :

, ,
Nouveau siège de la société Cordeel: un pont vers le futur

Dessiné en forme de pont, le nouveau siège de Cordeel enjambe une gigantesque cale sèche désaffectée en prenant appui sur ses deux rives. (© DR)

Le nouveau siège de la société Cordeel est beaucoup plus qu’une simple carte de visite. 

C’est sur le site de l’ancien chantier naval «De Boelwerf» à Temse que la société Cordeel, un groupe de construction de format international, a choisi d’établir son nouveau quartier général et de regrouper ses services pour le marché belge sur un site de 20 hectares. Dessiné en forme de pont, le nouvel immeuble de bureaux enjambe une gigantesque cale sèche désaffectée en prenant appui sur ses deux rives. Avec ses 560 mètres de long et ses 55 mètres de large, celle-ci était à une certaine époque la plus grande cale sèche du monde, et permettait la construction simultanée de deux grands navires. «Suite à la faillite du chantier naval, l’activité de la cale sèche a été abandonnée, mais en construisant notre siège à 20 mètres au-dessus du niveau de l’eau, nous conservons toutes les options ouvertes pour une potentielle réaffectation ou réutilisation de la cale dans le futur», explique Gert Hoefnagels, responsable du projet.
 
La poutre est posée à 14 mètres au-dessus du niveau du sol et à 20 mètres au-dessus du niveau de l’eau. Elle accueille deux étages de bureaux prolongés de part et d’autre par de vastes terrasses. (© DR)

De l’ingénierie de très haut vol

Visuellement, l’immeuble a tout ce qu’il faut pour impressionner le visiteur. La longue «poutre» horizontale de 72 mètres de portée libre se prolonge de part et d’autre des deux piliers de support en porte-à-faux de respectivement 17,40 mètres côté nord et 19,40 mètres côté sud, soit une longueur totale de plus de 100 mètres pour 26 mètres de largeur. La poutre est posée à 14 mètres au-dessus du niveau du sol et à 20 mètres au-dessus du niveau de l’eau. 
Dans la «poutre» horizontale sont aménagés deux étages de bureaux largement vitrés, du sol au plafond, et prolongés par de vastes terrasses offrant une vue panoramique sur la ville de Temse et le Scheldepark (parc de l’Escaut). Les deux niveaux de bureaux sont accessibles via les escaliers et les ascenseurs logés dans les piliers de support.
 
Un projet hors normes à découvrir en détail dans La Chronique n°37

Nous vous recommandons

Besix décroche un nouveau contrat de revalorisation des déchets à Dubaï

Besix décroche un nouveau contrat de revalorisation des déchets à Dubaï

Ce contrat Build Operate Transfer (BOT) a été conclu entre la municipalité de Dubai et Besix pour la construction et l’exploitation pendant 16 ans et demi des installations de production d’énergie[…]

24/01/2020 | EnvironnementBesix
Vinci s’engage sur l’environnement

Vinci s’engage sur l’environnement

Flandre: près de 50 millions d’euros pour une politique locale du logement

Flandre: près de 50 millions d’euros pour une politique locale du logement

UMons: d’un ancien couvent à une bibliothèque ultramoderne

UMons: d’un ancien couvent à une bibliothèque ultramoderne

Plus d'articles