Suivre La Chronique

Nouvelle enveloppe de 12,5 millions pour la transition énergétique des logements publics en Wallonie

Sujets relatifs :

, ,
Nouvelle enveloppe de 12,5 millions pour la transition énergétique des logements publics en Wallonie

Jusqu’à présent, seuls 30.000 logements publics – sur plus de 100.000 – ont pu bénéficier d’une rénovation énergétique. 

© Franck Boston - Fotolia

Une nouvelle étape pour le Plan wallon d’investissement en matière de logements publics vient d’être franchie. Le gouvernement a ainsi marqué son accord pour consacrer 12,5 millions d’euros supplémentaires en 2019 à l’amélioration des performances énergétiques de nos logements publics.

Après le lancement d’une première phase de rénovation de près de 1.400 logements publics inoccupés pour cause d’insalubrité, la ministre du Logement, Valérie De Bue, vise aujourd’hui l’amélioration globale de la consommation énergétique du parc de logements publics. Dès 2019, pas moins de 12,5 millions d’euros supplémentaires seront dégagés, ce qui porte à 75 millions les investissements consentis par la Wallonie depuis l’entrée de fonction de l’actuelle majorité (dont ce sont peut-être les derniers jours).

«Actuellement, le parc des sociétés de logements de service public se situe à un niveau moyen de performance énergétique entre F et G. D’ici 30 ans, la moyenne de l’ensemble des logements (privés et publics) devra être égale à A. Il était grand temps d’agir», explique Valérie De Bue. Jusqu’à présent, seuls 30.000 logements – sur plus de 100.000 – ont pu bénéficier d’une rénovation énergétique. «Il faut aujourd’hui poursuivre le travail. Nos objectifs sont multiples: respecter nos engagements environnementaux, optimiser le patrimoine public wallon, diminuer la facture énergétique de locataires peu favorisés, mais aussi encourager les sociétés de logements à investir», souligne encore la ministre.

385 millions sur 6 ans pour le secteur du logement public

Pour rappel, le gouvernement wallon a lancé un Plan d’investissement sur 6 ans (2018-2023) visant à donner une réelle impulsion au secteur du logement public. Celui-ci s’articule autour de 4 axes:

  1. la rénovation des logements inoccupés car non-louables (pour cause d’insalubrité, de problèmes de sécurité,…). 34 millions d’euros ont été dégagés à cette fin en 2018 pour rénover 1.397 logements;
  2. l’optimisation énergétique de 7.319 logements pour laquelle la ministre vient donc d’annoncer une enveloppe de 12,5 millions d’euros qui s’ajoute aux 28,5 millions d’euros dégagés fin 2018;
  3. la création de 1.573 logements;
  4. la valorisation des réserves foncières pouvant accueillir quelque 1.400 logements.


Au total, ce sont près de 385 millions d’euros qui seront investis dans le logement public d’ici 2023, que ce soit pour la rénovation ou la construction.
 

Nous vous recommandons

Du gaz de mine à l’électricité verte: Luminus, partenaire énergétique de Gazonor Benelux

Du gaz de mine à l’électricité verte: Luminus, partenaire énergétique de Gazonor Benelux

Luminus assurera la maintenance de deux unités de cogénération sur le site de Gazonor à Anderlues et lui rachètera l’électricité verte issue de ces installations. Le premier site de[…]

Le “Model Predictive Control”, système de régulation prédictif de Kieback&Peter

Le “Model Predictive Control”, système de régulation prédictif de Kieback&Peter

Une cellule photovoltaïque belgo-néerlandaise bat un record de conversion

Une cellule photovoltaïque belgo-néerlandaise bat un record de conversion

Quand les batteries de voitures électriques deviennent «durables»

Quand les batteries de voitures électriques deviennent «durables»

Plus d'articles