Suivre La Chronique

Office des propriétaires: 140 ans et renouveau stratégique

Sujets relatifs :

L'OP, le fameux Office des Propriétaires, fait partie du paysage immobilier bruxellois depuis plus d'un siècle. Créé en 1875, il fête cette année ses 140 ans. Une période au cours de laquelle la société a acquis pignon sur rue et dont l'offre de services a évolué avec les époques. Guillaume Pinte, à la tête de l'entreprise, la mène vers une évolution harmonieuse et prospère.

Connu dès ses origines pour ses services de courtage, de déménagement et de garde-meubles, l'Office des Propriétaires devient la principale agence immobilière du pays en 1900 et fournisseur de la cour en 1917. Diverses personnalités, dont les archiducs d'Autriche, prendront l'habitude de confier leurs meubles et objets à l'OP, notamment pendant les deux guerres mondiales. Après celles-ci, ses activités ne cessent de s'élargir et la société se lance notamment dans la gestion privative et le syndic d'immeubles. C'est également la période qui voit la naissance des fameux baux types de l'Office des Propriétaires, devenus de véritables références en la matière.

'Le pack investisseurs a été développé par l'OP pour les promoteurs qui offrent à la vente non seulement un bien immobilier, mais également sa gestion ainsi qu'une garantie sur le paiement des loyers.'

Depuis cette année, les rênes de l'OP sont aux mains de Guillaume Pinte. Il succède à Jean-Paul van der Rest qui reste président du conseil d'administration. Grâce à son passé dans la grande distribution et dans l'immobilier, combiné à une passion pour tout ce qui touche de près ou de loin au bâti, Guillaume Pinte a une vision claire des points forts et des perspectives de l'OP.

L'Office des Prioriétaires compte trois départements: la gestion patrimoniale (privative, financière, pack investisseurs et baux), le rôle de syndic et la vente et location.

Gestion patrimoniale

Comme son nom le laisse supposer, ce département vise à valoriser le patrimoine immobilier des clients, privés et institutionnels, et à soulager les propriétaires de la gestion de leurs biens. Investir dans l'immobilier suppose en effet beaucoup de travail et de nombreuses compétences, ce que certains investisseurs ont parfois tendance à sous-estimer. L'OP gère ainsi plus de 2.000 lots, certains depuis 3 générations de propriétaires. Des noms comme AG Real Estate, Axa ou Aedifica figurent parmi les clients de ce département.

n Dans ce domaine, la gestion privative permet de déléguer totalement la gestion de ses biens immobiliers (recherche de locataires, signature des baux, états de lieux, indexations, échéancier des garanties, récupération des loyers et charges, paiement des factures, des précomptes, des décomptes de syndic, ventilation des charges propriétaire/locataire, suivi des petites réparations, rafraîchissement des biens et réception des travaux). Dans le cas de gros portefeuilles, l'ensemble de ces tâches peut représenter un travail quotidien. Les honoraires pour cette mission varient entre 8 et 12% (Htva) sur les sommes perçues.

n La gestion financière est une spécificité de l'OP et consiste à décharger le propriétaire de tous les aspects financiers liés à une propriété. L'OP surveille ainsi le paiement des charges et loyers, calcule les indexations, se charge de la récupération des loyers et des charges, du paiement des factures et des précomptes. Les honoraires s'élèvent ici à 2% (Htva) sur les sommes perçues.

n Quant au pack investisseurs, il a été développé par l'OP pour les promoteurs qui offrent à la vente non seulement un bien immobilier, mais également sa gestion ainsi qu'une garantie sur le paiement des loyers. Ce service est inclus dans la vente du bien et pris en charge par le promoteur. Il comprend la recherche du premier locataire, une garantie contre les impayés, une compensation pour départ anticipé, une protection juridique étendue, un service pour les travaux d'entretien et de réparation ainsi que le versement d'une indemnité en cas de dégâts locatifs supérieurs à la garantie locative. Ce service est appelé à se développer étant donné l'instabilité boursière.

n Les baux de l'OP se veulent les seuls du marché à faire l'objet d'une veille juridique permanente et ils sont mis à jour en fonction des dernières évolutions juridiques. Dès le mois d'octobre, l'OP étendra ses services aux Régions flamande et wallone et offrira son bail non seulement pour le résidentiel, mais également pour le commercial et le droit commun. Ils seront en vente dans les bonnes librairies et papeteries.

Syndic

Le syndic est un service clé pour l'OP qui a décidé de le concentrer sur les immeubles de plus de 35 appartements et sur les bâtiments neufs. Le fait est que l'organisation, la taille et les outils de l'OP lui confèrent une expertise notoire dans ce domaine parfois conflictuel, impliquant la gestion de situations complexes avec des compétences techniques et une expérience large et variée. Pour les nouvelles constructions, l'OP instaure un dialogue avec le promoteur en amont, afin de faciliter la gestion future de l'immeuble au profit de toutes les parties. Dans cette optique, la formation est primordiale pour tous les membres de ce département. L'OP a ainsi plus de 6.000 appartements en gestion.

Il est par exemple le syndic de la nouvelle tour Up-Site (près de 300 appartements) le long du canal à Bruxelles, du complexe Boetenbdael à Uccle (plus de 300 appartements),'

Vente et location

Le département Vente et Location est dirigé depuis peu par Marie-Caroline Van Craen. Son intérêt pour l'architecture et le design et son expérience de 15 ans dans le secteur immobilier devraient donner une nouvelle impulsion à ce département dont l'essor figure parmi les piorités du nouveau management de l'OP.

'

Relance

Belle endormie, notamment dans le domaine transactionnel, l'OP effectue donc un retour en force sous la houlette d'un nouveau management passionné par l'immobilier et rompu aux techniques de la grande distribution. Pour résumer, le développement de l'entreprise passera par un service de syndic à la pointe et envisagé comme un outil de valorisation du patrimoine, la mise en place de partenariats stratégiques avec des promoteurs, le développement du département Vente et Location et la diffusion des baux de l'OP. Actuellement, le chiffre d'affaires de l'OP se répartit comme suit: 66% pour le syndic d'immeubles, 24% pour la gestion de patrimoines immobiliers, 8% pour le courtage, la vente et la location et 2% pour les ventes du fameux bail type.

Pour mener à bien ces différentes missions, ce dernier a plusieurs atouts dans son jeu: un actionnariat privé et 100% belge, le réinvestissement total des bénéfices dans la société, une position forte par sa présence et son expérience sur différents marchés et, last but not least, une équipe de 30 personnes, dont 15 collaborateurs agréés «agent immobilier IPI» et parmi lesquelles une employée fêtera cette année ses 48 ans d'ancienneté dans la maison' ce qui témoigne d'une fidélité certaine, dynamisée par un nouveau management.

Nous vous recommandons

Van Marcke s’offre un nouveau centre de distribution totalement neutre en CO2

Van Marcke s’offre un nouveau centre de distribution totalement neutre en CO2

Cette année, Van Marcke célèbre son 90e anniversaire. En guise de cadeau, l’entreprise familiale s’est offert un nouveau centre de distribution européen: EDC (Excellent Distribution to Customers), un[…]

Besix en croissance continue

Entreprise

Besix en croissance continue

Dorénavant les installations de chauffage complexes sont très simples et parées pour l’avenir grâce à la Remeha Calenta Ace.

Publireportage

Dorénavant les installations de chauffage complexes sont très simples et parées pour l’avenir grâce à la Remeha Calenta Ace.

Un jardin de toiture avec Dreen® Ceramica sur l'hôtel de ville de Hasselt

Publireportage

Un jardin de toiture avec Dreen® Ceramica sur l'hôtel de ville de Hasselt

Plus d'articles