Suivre La Chronique

Palais de Justice d’Eupen: mesdames, messieurs la Cour!

Sujets relatifs :

Palais de Justice d’Eupen: mesdames, messieurs la Cour!

Les matériaux choisis, à savoir le crépi clair, le verre, la pierre bleue et l’acier apportent un véritable aspect contemporain. (© Régie des Bâtiments)

Le 18 février 2019, le nouveau palais de justice d’Eupen a été inauguré en grandes pompes. Le nouveau bâtiment, qui se situe en plein centre-ville, regroupe désormais l’ensemble des services de la Justice. Conçu dans un style architectural moderne, il répond en outre aux critères de haute performance énergétique et de développement durable.

Bref rappel des faits: la problématique du regroupement des juridictions à Eupen est un souci auquel la Régie des Bâtiments travaille depuis plusieurs années déjà. Dans les années 1980, les services de la Justice ont d’ailleurs été installés de manière provisoire dans le bâtiment situé Rathausplatz, dans le centre, mais suite à certains aléas le projet de construction du nouveau Palais de Justice s'est fait attendre de nombreuses années.

A l’origine, le Palais de Justice d’Eupen devait être construit sur l’ancien terrain dit des services horticoles de la commune d’Eupen. Un échange de terrain entre l’administration communale et la Régie des Bâtiments avait alors été conclu. Les études démarrent en 1997. Au départ, deux bâtiments étaient prévus: un pour le SPF Finances et un autre pour le SPF Justice. Toutefois, suite à des restructurations, l’idée de construire un nouveau bâtiment pour le SPF Finances est rapidement abandonnée. Subsiste alors le projet du Palais de Justice.

Une copie revue et corrigée à plusieurs reprises

Prévu à une certaine distance de la voirie, créant ainsi une sorte d’esplanade, la direction de l’aménagement du territoire donne un avis négatif quant à son implantation et demande d’avancer la construction vers les axes de circulation et le centre-ville. Un nouveau projet est donc établi sur ces bases et un second permis d’urbanisme est obtenu en 2002. Alors que le projet avance bien, coup de théâtre en 2003 quand la commune informe la Régie des Bâtiments de son souhait de récupérer son terrain afin de l’utiliser pour un projet communal…
Différentes solutions sont alors étudiées lors de réunions de planifications entre les différentes instances.
En 2006, décision est prise d’implanter le Palais de Justice au Rathausplatz, en plein centre-ville donc. Un nouveau complexe doit y être construit et annexé à d'anciens bâtiments existants qui seront, eux, complètement rénovés.
Le permis d’urbanisme pour ce projet  est délivré en 2010.

Le projet du nouveau Palais de Justice comprend 2 phases: les travaux de la première phase ont commencé en janvier 2017 et se sont achevés en septembre 2018. Ceux de la seconde phase ont débuté en janvier 2019 et devraient durer 1 an; il s’agit de rénover totalement les bâtiments annexes au nouvel édifice.

Parti architectural moderne

Le nouveau complexe se présente comme une continuité du tissu urbain existant. La volumétrie se raccorde parfaitement aux bâtiments voués à être conservés et rénovés.

Les matériaux choisis, à savoir le crépi clair, les grands pans vitrés, la pierre bleue et l’acier, apportent un véritable aspect contemporain.

L’entrée, marquée par une grande entaille vitrée, est clairement identifiable et hautement symbolique: la justice est transparente et ouverte à tous. Cette entrée donne accès à la salle des pas perdus généreusement éclairée par une verrière s’ouvrant sur une cour intérieure. Les 4 salles d’audience se regroupent autour de cette salle des pas perdus.

Les étages, quant à eux, hébergent les greffes et les bureaux du personnel.

Une construction durable

Le projet s’inscrit tout à fait dans les critères d’une construction durable: le bâtiment répond aux critères de haute performance énergétique en vigueur. En vue de son orientation sud-ouest à rue, des écrans pare-soleil et des vitrages à contrôle solaire sont prévus afin de limiter la surchauffe;

une citerne d’eau de pluie alimente les sanitaires; une toiture verte recouvre les parties plates du complexe; enfin, les matériaux utilisés sont robustes et pensés pour résister au vandalisme.

Partenariat public-privé

Le projet a été réalisé via un partenariat public-privé: la Régie des Bâtiments est le pouvoir adjudicateur et l’auteur du projet, alors que la société Befimmo est le propriétaire et le maître d’ouvrage du chantier.

La Régie des Bâtiments louera ensuite le complexe pour une durée de 25 ans avec une option d’achat à la fin du bail.
 

Nous vous recommandons

Kanal: du garage iconique au pôle culturel

Kanal: du garage iconique au pôle culturel

Le permis d’urbanisme de Kanal - Centre Pompidou a été déposé fin février. Le dossier ce futur pôle culturel bruxellois qui regroupera un Musée d’art moderne et contemporain en[…]

20/03/2019 |
Manufakture: 3e étape du Masterplan Abattoir

Manufakture: 3e étape du Masterplan Abattoir

Arata Isozaki, 46e lauréat du prix Pritzker

Arata Isozaki, 46e lauréat du prix Pritzker

Bientôt un nouveau quartier «durable» à Anderlecht

Bientôt un nouveau quartier «durable» à Anderlecht

Plus d'articles