Suivre La Chronique

Pas de trêve des confiseurs pour le marché immobilier résidentiel

Sujets relatifs :

, ,
Pas de trêve des confiseurs pour le marché immobilier résidentiel

Selon Century 21 Benelux, on enregistrerait, en décembre, 50% de ventes de plus que durant les autres mois de l’année!

© Vente-immobilière.Pro

C’est, semble-t-il, une tendance aussi lourde que récurrente sur le marché immobilier résidentiel: les ventes de logements explosent littéralement pendant la période des fêtes!

En moyenne, on enregistrerait, en décembre, 50% de ventes de plus que durant les autres mois de l’année. C’est en tout cas ce qui ressort d’une analyse des chiffres de ventes sur les trois dernières années effectuée par Century 21 Benelux. Décembre serait ainsi le meilleur mois de l’année pour les transactions immobilières; il représente 12% des transactions de toute l’année: une vente sur huit se déroule donc en décembre.  

 «Le mois de décembre est un mois durant lequel on prend typiquement le temps de se mettre à l’aise et de porter un peu plus d’attention à notre logement. Janvier approche et nombreux sont ceux qui aiment démarrer la nouvelle année avec de nouveaux projets. Beaucoup d’acheteurs – mais aussi de vendeurs – entendent donc clôturer rapidement leur projet avant que l’année arrive à son terme. Tandis que pour les agents, il s’agit des dernières semaines disponibles pour atteindre leurs objectifs, ce qui les pousse à donner un dernier grand coup de collier», analyse Isabelle Vermeir, Ceo de Century 21 Benelux.

Le temps c’est de l’agent

Ainsi donc, entre la promesse d’arrêter de fumer et celle de faire du sport, l’acquisition immobilière figurerait en bonne place sur la liste de nos bonnes résolutions….

Une autre explication – peut-être plus convaincante – pour comprendre cet énorme pic des ventes, tiendrait aussi au fait que nous disposons de plus de temps pour effectuer nos recherches à cette période de l’année. A cet égard, d’autres études de Century 21 Benelux montrent que les ventes de maisons et appartements grimpent souvent durant les autres périodes de vacances de l’année. De nombreuses transactions supplémentaires sont ainsi observées durant les vacances de Carnaval et de Pâques. Et même la traditionnelle accalmie observée pendant les vacances d’été semble ne plus être de mise, à en croire le baromètre des notaires, selon lequel le troisième trimestre 2017 a été l’un des plus bouillants depuis que ce Baromètre existe, soit depuis dix ans!

Enfin, les changements de législation contribuent également à donner un sérieux coup de pouce à l’immobilier résidentiel durant la fin de l’année. Il en est effet quasi-systématique de voir de nouvelles réglementations entrer en vigueur au 1er janvier. Et surtout, il n’est pas rare que ces modifications tendent à augmenter la facture totale du client… ce qui l’incite à anticiper l’achat de son logement.

 

Nous vous recommandons

Immobilier à la côte: transactions en hausse, prix à la baisse

Immobilier à la côte: transactions en hausse, prix à la baisse

L'immobilier sur la côte belge reste très populaire. C’est ce qui ressort du baromètre côtier de la Fédération des notaires (Fednot). En termes de nombre de transactions immobilières, 2018[…]

19/04/2019 | Côte belge
Déjà plus de 1.000 biens immobiliers proposés sur Biddit

Déjà plus de 1.000 biens immobiliers proposés sur Biddit

L'aéroport d'Istanbul ressuscite le secteur immobilier turc

L'aéroport d'Istanbul ressuscite le secteur immobilier turc

L’immobilier chauffe dans le Hainaut… où les prix restent inférieurs à la moyenne régionale

L’immobilier chauffe dans le Hainaut… où les prix restent inférieurs à la moyenne régionale

Plus d'articles