Suivre La Chronique

Pefc Belgium appelle à participer à la révision de ses standards de gestion forestière durable

Sujets relatifs :

, ,
Pefc Belgium appelle à participer à la révision de ses standards de gestion forestière durable

En Wallonie, plus de la moitié de la superficie forestière est certifiée Pefc (et 98% des forêts publiques). (© PEFC France)

Depuis la mise en place de la certification Pefc en Belgique en 2002, 300.000 hectares de forêts ont été certifiés par ce label, ce qui représente 54% des forêts wallonnes (et près de la totalité des forêts publiques).

Pour accéder à la certification Pefc (Programme for the Endorsement of Forest Certification Schemes ou Programme de reconnaissance des systèmes de certification forestière), les propriétaires de forêts publiques et privées et la Région wallonne doivent répondre à une série de critères de gestion durable de leur forêt, établis dans les standards wallons de certification forestière Pefc en conformité avec le référentiel Pefc international.

C’est dans une optique d’amélioration continue que le système Pefc prévoit une révision de ces standards tous les 5 ans; elle aura donc lieu pour la 3e fois cette année. Cette révision passe d’une part en revue l’ensemble des exigences au regard de l’expérience des années précédentes et intègre d’autre part les nouvelles exigences de gestion forestière durable (appelées les méta-standards) adoptées lors de la dernière assemblée générale de Pefc International en novembre 2018.

Toutes les parties prenantes de la forêt wallonne impliquées dans le processus

Cette révision quinquennale est réalisée par un forum régional, une instance de concertation qui réunit les différentes parties prenantes impliquées dans la gestion durable des forêts au sein de la Région wallonne, telles que: les propriétaires forestiers, les industriels, les scientifiques, les associations environnementales et syndicales ainsi que les usagers de la forêt. Le Forum a pour but de permettre l’expression des différentes sensibilités et problématiques liées à la gestion forestière durable et toute décision doit y faire l'objet d'un consensus. «C’est cette inclusion des différentes parties prenantes et l’intégration des spécificités locales qui, couplée à sa force internationale, donne à Pefc son caractère unique», souligne Alice Gerbaux, responsable communication de Pefc Belgium.

Une fois les standards approuvés par le Forum wallon, ils seront soumis à une consultation publique durant 2 mois, avant approbation finale. Les standards de gestion ainsi que la nouvelle mouture du Référentiel Belge de certification forestière seront ensuite soumis pour approbation au Pefc International. Il faut en moyenne 10 mois pour que cette dernière procédure aboutisse.

Plus d’informations sur www.pefc.be

Pefc est une Ong internationale. Il s’agit du système de certification forestière le plus important au monde avec plus de 307 millions d’hectares de forêts certifiés au niveau mondial. En Wallonie, plus de la moitié de la superficie forestière est certifiée Pefc et au niveau des forêts publiques, on atteint 98%. Par ailleurs, au niveau international, 20.000 entreprises disposent actuellement d’un certificat Pefc (487 en Belgique).

Les régions flamande et bruxelloise ont, quant à elles, opté pour la certification Fsc (Forest Stewardship Council), l’autre grand label international de certification forestière.
 

Nous vous recommandons

L’intelligence artificielle au chevet des espaces verts urbains

L’intelligence artificielle au chevet des espaces verts urbains

Grâce à Hugsi, un indice vert urbain développé par Husqvarna et 20tree.ai, près d’une centaine de villes dans le monde ont désormais un aperçu de la proportion et de la santé des[…]

11/12/2019 | IADigital
Spie Belgium signe le «Green Deal Achats Circulaires»

Spie Belgium signe le «Green Deal Achats Circulaires»

Le port de Zeebrugge va accueillir le plus grand parc éolien terrestre de Flandre

Le port de Zeebrugge va accueillir le plus grand parc éolien terrestre de Flandre

Le renouveau de Val de Thines

Le renouveau de Val de Thines

Plus d'articles