Suivre La Chronique

Pénurie des matériaux et livraison ralentie: des problèmes qui vont persister?

Sujets relatifs :

,
Pénurie des matériaux et livraison ralentie: des problèmes qui vont persister?

© Adobe Stock

C’est en tout cas la conclusion d’une table ronde rassemblant des acteurs du monde de la construction et du logement. La hausse des prix de l’énergie inquiète également, même si celle-ci à l’avantage d’amplifier et de rentabiliser les travaux d’isolation.

Francis Carnoy, directeur de la Confédération Construction Wallonne, a profité de cette table rond afin de livrer certains chiffres sur l’accessibilité financière des logements en Wallonie. Il en ressort que l’accessibilité au logement est de plus en plus problématique due à la hausse des prix des logements neufs (+25%) et des logements existants (+19%) mais aussi, au coût de l’énergie qui a explosé en ce début d’année.

Des problèmes qui persistent

La pénurie de matériaux de construction bruts est ressentie par tous les participants de la table ronde (Daikin, Husqvarna, Velux, Sto, Hypotheek.winkel et Schüco). La forte demande, notamment de la Chine, a entraîné une offre limitée et des hausses de prix inévitables. Par ailleurs, toutes les entreprises ont connu des problèmes de livraison plus ou moins importants. «Nous n’avons que très peu de stock en Belgique et les délais de livraison sont parfois beaucoup trop longs. C'est pourquoi nous devons constituer un stock supplémentaire pour anticiper», explique Alexander Rickert, chef de produit chez Sto.  
 
«Les problèmes sont également influencés par le transport», explique Lieven Verstaen, responsable de la gestion des produits et de la formation chez Daikin. «Il suffit de penser à l'impact direct du porte-conteneurs Ever Given qui est resté bloqué durant 4 mois de dans le canal de Suez, de mars à juillet 2021». L’ensemble des participants affirme qu’il ne faut pas s'attendre à une grande amélioration dans ce domaine au cours des prochains mois.

Manque de main d’œuvre 

Pour que la construction circulaire s'impose complètement, il est essentiel que les clients et les investisseurs choisissent eux aussi consciemment d'introduire ce principe dans leurs projets de construction. «Le prix de revient est encore un obstacle majeur aujourd'hui, mais la construction circulaire fera baisser ce prix de revient à long terme», déclare Joep Römgens, chef de l'ingénierie de Schüco Belux.  
 
Et la demande de rénovations continuera d'augmenter, en partie à cause des exigences énergétiques de plus en plus strictes. Mais l'un des problèmes est le manque de mains d’œuvre spécialisées. «Nous manquons cruellement d’installateurs qualifiés», déclare Alexander Rickert de Sto. Daikin estime également que l'offre d'installateurs se resserre. La formation en ligne et la simplification des installations peuvent faire partie de la solution, mais il faut aller plus loin.  
 
La Confédération Construction Wallonne incite d’ailleurs le gouvernement à soutenir les entreprises qui veulent se moderniser en proposant des formations qualifiantes.  
 

Nous vous recommandons

Les faillites explosent au mois de mai

Les faillites explosent au mois de mai

Statbel indique qu’en mai 2022, 943 faillites ont été comptabilisées par les tribunaux de l’entreprise. Il s’agit d’une hausse de 52,1% par rapport au mois d’avril 2022. Le nombre de faillites[…]

20/06/2022 | EmploiFaillites
Un «plan chaleur» pour améliorer les conditions de travail sous des températures élevées

Un «plan chaleur» pour améliorer les conditions de travail sous des températures élevées

La moitié des Belges ne souhaitent pas construire ou rénover leur logement

Enquête

La moitié des Belges ne souhaitent pas construire ou rénover leur logement

Les faillites dégringolent

Les faillites dégringolent

Plus d'articles