Suivre La Chronique

Perfect Finish chez Gyproc

Gyproc a lancé l'appli Perfect Finish pour les installateurs, architectes, etc., qui les informe sur les différentes possibilités de finition d'une cloison Gyproc.

Pour la finition des plaques, on applique souvent le degré de finition F2a, qui ne suffit pas toujours. Perfect Finish montre clairement qu'une modification de l'incidence de la lumière peut rendre apparents les joints entre les plaques au mur et au plafond, même après la mise en peinture de toute la surface. Les produits de jointoiement Gyproc®, comme ProMix Light, Premium et Airless F et S, permettent d'atténuer ou même d'éviter ce problème. Ces produits de jointoiement sont facile à appliquer et ont un retrait minimal.

Quant à la finition d'angles, elle est parfois imparfaite. Soit on n'applique pas de profilés d'angles ou on applique des profilés en métal solides mais non flexibles. Perfect Finish illustre les conséquences d'angles non protégés contre les impacts tandis que Gyproc propose différents profilés innovants, comme EasyFlex', AquaBead® et Optimus', pour réaliser des finitions d'angle parfaitement rectilignes et résistantes aux chocs de manière durable.

L'appli Perfect Finish est disponible dans l'App Store ou Google Play Store (Best Finish) ou par scan du code QR.

Nous vous recommandons

Recherche équipe pour un manuel pour les projets d’espace public bruxellois

Recherche équipe pour un manuel pour les projets d’espace public bruxellois

Urban.brussels recherche une équipe pluridisciplinaire pour réaliser un manuel se présentant comme une aide à la conception dans lequel seront fixés les principes d’aménagement de l’espace[…]

Besix et Proximus créent une startup experte dans le Smart Building

Besix et Proximus créent une startup experte dans le Smart Building

Le secteur du chauffage souhaite un durcissement du pacte vert européen

Le secteur du chauffage souhaite un durcissement du pacte vert européen

La Régie des Bâtiments achève le toit-terrasse du Bozar

La Régie des Bâtiments achève le toit-terrasse du Bozar