Suivre La Chronique

Plan de mobilité chez Kpmg: quand mobilité durable, rentabilité économique et qualité de vie font bon ménage

Sujets relatifs :

, ,
Plan de mobilité chez Kpmg: quand mobilité durable, rentabilité économique et qualité de vie font bon ménage

Plutôt que de batailler sur la fiscalité des voitures de société, que le Gouvernement se concentre sur le développement de transports publics de qualité. Alors, employeurs et employés emboîteront le pas.

Kpmg est un cabinet d’audit et de conseil qui assiste les entreprises et organisations dans leur recherche de solutions de mobilité durable. Comme charité bien ordonnée commence par soi-même, il a lui-même testé et soumis à l’épreuve son nouveau plan de mobilité. Résultat: après six mois, les employés de Kpmg auraient déjà parcouru 880.000 kilomètres de moins en voiture, ce qui équivaut à une économie de 100 tonnes de CO2!

Allocation de mobilité ou budget de mobilité?

Le gouvernement fédéral a mis en œuvre deux systèmes parallèles: l’allocation de mobilité (cash for car) ou le budget de mobilité. Pour Frank Vancamp, associé et expert en mobilité chez Kpmg, le choix est clair. «L’allocation de mobilité est un système purement fiscal et n’a qu’un effet limité car les employeurs ne sont plus incités à orienter l’utilisation de la mobilité.» Une pierre dans le jardin de l’exécutif qui s’auto-congratule régulièrement à propos de sa mesure cash for car.

Mais en quoi la politique initiée par Kpmg diffère-t-elle des mesures traditionnelles?

Dans son plan de mobilité, Kpmg a opté pour une réelle «solution» de mobilité où les employés choisissent eux-mêmes comment ils utilisent leur part de rémunération liée à la mobilité. «Nous ne proposons à personne de remettre sa voiture de fonction, mais nous proposons un système flexible, au jour le jour, au sein duquel les employés expérimenteront des alternatives. Nous encourageons les transports alternatifs avec un crédit de 5 euros par jour. Celui ou celle qui choisit de ne plus avoir de voiture de société ou qui souhaite un modèle plus petit peut utiliser l’argent économisé pour autre chose, par exemple, pour l’achat d’un vélo électrique, mais aussi comme supplément pour les vacances, poursuit Frank Vancamp.

Chez Kpmg les employés peuvent choisir parmi une large gamme de solutions de mobilité: voiture, transports publics, vélo ou une combinaison de plusieurs solutions.

Mobilité doit rimer avec flexibilité

Peter Van de Velde, manager mobilité chez Kpmg, renchérit: «Les employés peuvent choisir parmi une gamme de solutions de mobilité: une voiture, les transports publics, le vélo ou une combinaison de plusieurs solutions. Grâce à notre outil «ReFlex-tool» développé en interne, nos employés peuvent gérer eux-mêmes leur budget de mobilité. Cette flexibilité est également une nécessité dans la mesure où les collaborateurs doivent parfois se rendre chez un client ou déposer leurs enfants à l’école; dans ce cas, la voiture est indispensable. Les autres jours, en revanche, ils travaillent dans nos bureaux et les transports en commun offrent alors une alternative idéale pour éviter les embouteillages.»

Centres de mobilité

Cependant, une approche durable de la mobilité ne peut réussir que si les employés peuvent réellement profiter des alternatives. Koen Maerevoet, Ceo de Kpmg en Belgique: «Depuis le début de cette année, nous avons emménagé dans des centres de mobilité. Grâce à nos nouveaux bureaux situés à l’Aéroport de Bruxelles national et à Anvers-Berchem, nous sommes directement reliés au réseau de transport public. A cet égard, notre demande principale vis-à-vis du gouvernement est la suivante: qu’il se concentre sur le développement de transports publics de qualité. Alors, les employeurs et les employés emboîteront le pas.»
De son côté, Kpmg n’a donc pas attendu pour lancer son propre plan de mobilité avec à la clé des résultats pour le moins spectaculaires: 880.000 kilomètres de moins en voiture pour les 1.000 collaborateurs du bureau en Belgique! «Le mérite en revient à nos employés qui apportent ainsi leur pierre au désengorgement de nos villes. Cela montre également que mobilité durable, rentabilité économique et qualité de vie ne s’opposent pas nécessairement mais peuvent, au contraire, se renforcer mutuellement.»

Nous vous recommandons

Stralis NP 460: Sustainable Truck of the Year 2019

Stralis NP 460: Sustainable Truck of the Year 2019

Le Stralis NP 460 d’Iveco a été désigné «Sustainable Truck of the Year 2019» dans la catégorie Tracteur. Ce prix, à l’initiative du magazine Vado e Torno et en association avec Lifegate, a[…]

19/11/2018 | Logistiquepoids lourds
Mesures hivernales chez Infrabel

Mesures hivernales chez Infrabel

Total se renforce dans la mobilité électrique

Total se renforce dans la mobilité électrique

Contrat de 4 ans de British Steel pour Infrabel

Contrat de 4 ans de British Steel pour Infrabel

Plus d'articles