Suivre La Chronique

Plan wallon d’Investissement: 330 millions d’euros pour 141 projets

Plan wallon d’Investissement: 330 millions d’euros pour 141 projets

Neuf projets visant des ports ont été retenus, pour un montant total de subvention estimé à 217.934.352,90 euros. (© Port de Liège)

Les ministres wallons Carlo Di Antonio (Aménagement du Territoire, Environnement et Zones d’Activités économiques) et Pierre-Yves Jeholet (Economie) ont présenté la sélection des projets retenus dans le cadre du Programme de financement alternatif Sowafinal 3 du Plan wallon d’Investissement.

La sélection opérée par le Gouvernement wallon représente un investissement global de 330 millions d’euros. Pour rappel, le programme Sowafinal 3 concerne des projets structurants pour le redéploiement économique de la Wallonie; 141 projets viennent d’être retenus. Ce programme se déploie selon deux axes: le développement et/ou l’extension des zones d’activités économiques et des zones portuaires, d’une part, le recyclage et la reconversion des sites à réaménager et des sites pollués pour y développer du logement ou de nouvelles activités économiques, d’autre part.

La mise en œuvre des projets sélectionnés va permettre la remise sur le marché de nouvelles disponibilités foncières pour les investisseurs tandis que la réhabilitation des friches permettra de limiter l’étalement urbain, de préserver les ressources foncières, d’améliorer l’état de l’environnement et de préserver la santé des habitants des pollutions historiques.

Zones portuaires et parcs d’activités économiques

Pour les zones portuaires et les parcs d’activités économiques, cet appel a été lancé auprès des opérateurs de développement économique et des ports autonomes, avec l’aide d’un consultant désigné après marché public.

810 ha équipés

Compte tenu de ces éléments, 34 projets visant des parcs d’activités économiques et 9 projets visant des ports ont été retenus, pour un montant total de subvention estimé à 217.934.352,90 euros. Exemples: l’extension de la zone trimodale de Montignies-sur-Sambre, l’extension du terminal à conteneurs à Engis, l’aménagement d’une nouvelle zone portuaire sur le site de Saint-Gobain ou la construction d’un nouveau quai à Ghlin-Baudour.

Au total, plus de 810 ha de terrains seront équipés.

L'ancienne soudière d'Oignies à Aiseau Presles, parmi les sites retenus. (© Wallonia.be)

 

Sites à réaménager

L’appel à projets des sites à réaménager (Sar) visait les sites avec un potentiel de reconversion orienté vers le logement et/ou l’accueil d’activités économiques. Les opérateurs concernés par cet appel étaient les communes, les intercommunales, les associations de communes, les Cpas, les régies communales, la Sorasi, la Sarsi, la Swl, les sociétés immobilières de service public et la Spaque.

En finale, 98 projets ont été retenus pour un montant de subventions estimé à 96.607.000 euros. Cinq projets sont situés dans le Brabant wallon, 39 dans le Hainaut, 19 dans la province de Liège, 25 dans la province du Luxembourg et 10 dans la province de Namur.

Des opportunités pour la construction

Le financement de ces dossiers permettra de dessiner de redéploiement socio-économique de la Wallonie tout en éradiquant de nombreux chancres. Avec près de 600 ha mobilisés pour les zones d’activités économiques et près de 100 ha pour les ports, ces nouvelles surfaces répondent aux besoins des Tpe, des Pme et des grandes entreprises. Sans oublier les retombées en termes d’emplois et de valeur ajoutée pour la Wallonie et, last but not least, de nouvelles opportunités pour le secteur de la construction.

(Les détails sur les différents projets sont consultables via le site diantonio.wallonie.be).

Nous vous recommandons

Les acteurs belges de la construction s’allient pour le climat

Les acteurs belges de la construction s’allient pour le climat

En créant la Belgian Alliance For Sustainable Construction (BA4SC), les acteurs belges du secteur de la construction entendent passer à la vitesse supérieure afin de respecter les accords climatiques européens de[…]

04/07/2022 | Environnement
Infrabel développe un train à eau chaude pour désherber les voies ferroviaires

Infrabel développe un train à eau chaude pour désherber les voies ferroviaires

Sweco ambitionne de transformer les bâtiments en banques de matériaux

Sweco ambitionne de transformer les bâtiments en banques de matériaux

Schneider Electric élue «Water Technology Company of the Year» aux Global Water Awards 2022

Schneider Electric élue «Water Technology Company of the Year» aux Global Water Awards 2022

Plus d'articles