Suivre La Chronique

Plus de flexibilité pour les ouvriers dans la construction

Sujets relatifs :

,
Plus de flexibilité pour les ouvriers dans la construction

© Ricardo Gomez Angel

Le gouvernement fédéral a décidé d’aller dans le sens de la Confédération Construction en permettant aux ouvriers de travailler un maximum de 9h30 par jour au lieu de 9 heures. De plus, la période pendant laquelle ils peuvent récupérer ces heures complémentaires passe de 6 mois à 1 an.

Ces deux points figuraient dans l'accord sectoriel 2019-2020 que la Confédération avait conclu avec les syndicats.
Un système flexible comprenant un plus grand nombre d'heures complémentaires par jour et une période de récupération plus longue est plus adapté au secteur de la construction.
 
«Ce système est plus adapté au secteur de la construction, dans lequel des périodes très chargées alternent avec des périodes plus calmes», explique Robert de Mûelenaere, Administrateur délégué de la Confédération Construction.
 
La fédération du secteur espère que les deux mesures prendront effet prochainement.
 

Nous vous recommandons

Augmentation des faillites en juin 2021

Augmentation des faillites en juin 2021

Statbel a comptabilisé 615 faillites en juin 2021, soit une augmentation de 20% par rapport au mois de mai.  Ces faillites ont entraîné 1.495 pertes d’emploi dont 937 emplois à temps plein, 302 à[…]

02/08/2021 | FaillitesStatbel
La construction passera-t-elle à côté de la relance économique?

La construction passera-t-elle à côté de la relance économique?

486 faillites enregistrées en mai 2021

486 faillites enregistrées en mai 2021

Le secteur européen de la construction se stabilise, mais pas partout au même rythme

Le secteur européen de la construction se stabilise, mais pas partout au même rythme

Plus d'articles