Suivre La Chronique

Plus de la moitié des Belges ont réalisé des transformations après l'achat d'une habitation

Sujets relatifs :

,
Plus de la moitié des Belges ont réalisé des transformations après l'achat d'une habitation

C’est la tradition, dès ses portes fermées, Batibouw recense le nombre d’entrées. Cette édition 2017 a vu passer 285.000 visiteurs, professionnels et grand public confondus, selon les organisateurs de ce rendez-vous incontournable de la planète construction. Le temps est (presque) venu de penser à la prochaine édition qui mettra assurément les petites briques dans les grandes puisque le salon soufflera ses 60 bougies. Les dates: du 21 février au 3 mars 2019.

Plusieurs constats ont également émergé de cette grand-messe belge de la construction et de la rénovation. Il ressort par exemple que 53% des Belges ont réalisé des travaux de rénovation après l'achat d'une habitation. Sans véritable surprise, pour les travaux importants, ils font appel à des professionnels.

Les rénovations ont la cote

Ce sont essentiellement les propriétaires de maisons et d'appartements (65 %) qui effectuent des transformations même s’il arrive aussi que les locataires retroussent leurs manches. Après un déménagement, un Belge sur deux effectue ainsi des petits travaux en remettant une couche de peinture, rénovant le plafond, changeant l'éclairage ou aménageant le jardin. Les professionnels interviennent donc pour les travaux plus importants et plus compliqués comme l’aménagement de la cuisine, l'électricité, le chauffage, le toit, les châssis ou une éventuelle extension de l'habitation.

Selon une enquête menée auprès de 1.000 Belges par le bureau d'études Incidence à l’occasion de Batibouw,  la planification de la durée des travaux est certes correcte, mais in fine, les délais ne sont pas toujours tenus vu que seuls 46% des Belges achèvent leurs travaux dans les délais prévus. Les coûts dépassent également le budget initial dans 70% des cas, en général de 10 à 20%.

Il apparaît aussi que 46% de toutes les personnes qui rénovent leur habitation souhaitent effectuer de menus travaux à court terme, comme l'installation de nouveaux interrupteurs. A plus long terme, ce sont la cuisine, la salle de bains ou un nouveau système de chauffage qui figurent en tête de liste.

Quand on sait qu’après une année 2016 déjà de haute tenue, le nombre de transactions immobilières a encore augmenté de 0,8% en 2017, on peut imaginer que les travaux de toute envergure vont encore se multiplier. Pour compléter le tableau, on rappellera que le prix d'achat moyen d'une maison est actuellement de 240. 451 euros et de 215. 440 euros pour un appartement, deux types de biens en hausse chacun de 2,5% en un an.

Nous vous recommandons

I-Dyle, un quartier durable à Genappe

I-Dyle, un quartier durable à Genappe

Le permis d’urbanisation du projet I-Dyle à Genappe a été délivré. Matexi y développera un quartier durable selon les critères du référentiel wallon. Parmi eux, la gestion des[…]

29/01/2018 |
La Wallonie veut promouvoir l’adaptabilité des logements avec l’aide des professionnels de la construction

La Wallonie veut promouvoir l’adaptabilité des logements avec l’aide des professionnels de la construction

Home Invest voit grand pour le projet Brunfaut

Home Invest voit grand pour le projet Brunfaut

Premiers coups de pioche pour le mégaprojet Infinity à Luxembourg

Premiers coups de pioche pour le mégaprojet Infinity à Luxembourg

Plus d'articles