Suivre La Chronique

Pose de la 1ère pierre du nouveau quartier «Arborescence» à Soignies

Pose de la 1ère pierre du nouveau quartier «Arborescence» à Soignies

Arborescence est plus qu’un ensemble d’appartements et de maisons unifamiliales, c’est un quartier pour Soignies connecté au centre-ville et aux quartiers voisins tout en marquant ses différences. (© Loft / Osmose)

Un nouveau quartier va naître à Soignies. Il porte le joli nom d’Arborescence. Son papa est le promoteur InRed. L’accouchement est prévu pour la fin de 2021.

Le 10 septembre 2019, soit moins d’un an après l’obtention du permis d’urbanisme, Bernard Jacquet, Ceo du promoteur et développeur InRed, a procédé à la pose de la première pierre du projet Arborescence, en présence de Fabienne Winckel, bourgmestre de Soignies, et des échevins au grand complet. Ce tout nouvel espace urbain situé à proximité de la gare et du centre-ville sera constitué de plus de 160 unités de logements composées principalement d’appartements et de quelques maisons unifamiliales.

Un quartier avec son identité propre mais connecté sur la ville

D’ici fin 2021, ce futur quartier offrira un large choix de logements composés d’appartements allant de 1, 2 à 3 chambres, et de quelques maisons unifamiliales avec parking. Le prix des logements est largement abordable: à partir de 156.000 euros (hors frais) pour un appartement 1 chambre. Comme de juste, une isolation acoustique performante, de faibles besoins en énergie et une accessibilité facile caractérisent ce projet, dont la localisation à proximité de nombreux services (commerces, transports, écoles, etc.) constitue un atout supplémentaire.
 
Arborescence est conçu comme un petit village organisé autour d’une place publique et d’un jardin collectif réservé aux habitants. (© Loft / Osmose)
 
Par ailleurs, conformément aux souhaits exprimés par les autorités locales, ce quartier offre une continuité urbaine sur une zone affectée à l’industrie depuis le XIXe siècle. Il se connecte au centre-ville et aux quartiers voisins tout en marquant ses différences.
Les premiers travaux ont débuté en 2019 par la construction de plusieurs dizaines d’appartements et certains appartements ont déjà trouvé acquéreur sur la base des plans.

Une offre de logements qui tombe à pic

Ce quartier vient à point nommé pour Soignies qui se devait d’étoffer son offre de logements afin d’accueillir les nombreux nouveaux résidents, séduits tout à la fois par la proximité avec Bruxelles, la présence d’une gare qui permet de rallier facilement toutes les grandes villes wallonnes, les nombreux services et infrastructures offerts par la ville (hôpitaux, écoles, crèches,…) et la possibilité de se ressourcer en pleine campagne dès qu’on franchit les limites de l’agglomération. Ainsi, alors que la population est restée stable pendant plus de 20 ans – aux alentours de 25.000 habitants – Soignies a gagné 3.000 nouveaux résidents au cours des 5 dernières années.

Nous vous recommandons

Le secteur de la construction belge ne bénéficiera pas du plan d’investissement européen

Le secteur de la construction belge ne bénéficiera pas du plan d’investissement européen

La Confédération Construction déplore l’absence d’un gouvernement fédéral de plein exercice, qui pourrait directement porter préjudice au secteur car rien n'a encore été[…]

18/09/2020 | Socio-EconomieEurope
Bouwkroniek et La Chronique se mettent sur leur 31 pour les Belgian Construction Awards!

Evénement

Bouwkroniek et La Chronique se mettent sur leur 31 pour les Belgian Construction Awards!

Un nouveau viaduc remplace le pont Morandi de Gênes: histoire d’un chantier exemplaire

Un nouveau viaduc remplace le pont Morandi de Gênes: histoire d’un chantier exemplaire

Une joint-venture menée par Besix remporte le contrat pour la prochaine phase du plus long pont du monde en bois

Une joint-venture menée par Besix remporte le contrat pour la prochaine phase du plus long pont du monde en bois

Plus d'articles