Suivre La Chronique

Premier éco-quartier à Jambes

Sujets relatifs :

,
Premier éco-quartier à Jambes

Les 35 appartements et les 23 maisons commercialisés à Jambes répondent tous aux performances énergétiques imposées par la législation PEB. (© Thomas & Piron Bâtiment)

Le 22 juin 2018, Thomas & Piron Bâtiment a inauguré son tout nouvel éco-quartier à Jambes (Namur). C’est la concrétisation d’un développement en étroite collaboration avec Arnaud Gavroy, Echevin de l'Aménagement du territoire de la Régie foncière, de l'Energie et de la Citadelle. Et l’événement n’est pas anodin sachant que les vrais éco-quartiers labellisés et achevés sont encore peu répandus en Wallonie. Conçu par le bureau d’architectes Emmanuel Bouffioux, l’éco-quartier de Jambes est d’ailleurs une première en région namuroise. Pourtant, ils présentent de nombreux atouts.

«Vivre en éco-quartier est un bon compromis pour les gens qui ont envie de bénéficier des services de la ville, tout en profitant du calme d’un environnement plus campagnard», explique Aubry Lefebvre, Administrateur-Délégué chez Thomas & Piron Bâtiment.

Le nouveau quartier s’étend sur un terrain de presque 2 hectares, à deux pas de la Meuse et à seulement quelques minutes de l’axe principal qui relie Jambes à Namur.

Bien desservi par les transports en commun, le quartier est également facilement accessible en voiture ou à vélo. Chaque logement bénéficiera de deux emplacements de vélos et une place de parking. «Notre but est d’arriver à faire changer les mentalités afin que les gens profitent des différentes possibilités de transport en fonction de leurs besoins. L’objectif n’est certainement pas de compter deux voitures par logement», souligne Thomas Wauters, gestionnaire du projet chez T&P Bâtiment.

Pour rendre ce nouveau quartier agréable, les équipes de T&P ont décidé de prolonger la rue Gameda, qui s’achève en cul-de-sac pour les véhicules et de créer une toute nouvelle place: la place Brunehaut.

Des bancs et une plaine de jeux ont été aménagés, de même que des liaisons piétonnes avec les quartiers existants à proximité, avec la volonté de créer une véritable synergie de quartiers et une zone de rencontre entre les futurs habitants et les résidents actuels.

Dans une logique de convivialité, 8 des 35 appartements sont regroupés, deux par deux, pour créer des unités intergénérationnelles. «Vivre dans un éco-Quartier, ce n’est pas simplement vivre dans un logement passif ou basse énergie, c’est aménager le nouveau quartier pour qu’il soit agréable à vivre pour les nouveaux habitants et les riverains», note Aubry Lefebvre. 

Anticiper les exigences énergétiques et environnementales de demain

Les 35 appartements d’1 à 3 chambres (dont 4 penthouses de haut standing) commercialisés à Jambes répondent aux performances énergétiques imposées par la législation PEB et atteignent un label B (ce qui correspond à l’exigence minimale que doit respecter tout logement neuf depuis 2010).

Outre les appartements, le projet propose également 23 maisons qui, elles, satisfont aux exigences énergétiques imposées par la législation PEB en vigueur depuis 2017.

«L’habitat de demain doit prendre en considération son impact énergétique. Il se doit également d’être durable, et l’aménagement du territoire doit être bien réfléchi pour que le logement reste efficient pour les prochaines générations. Il est possible d’y arriver sans recourir au concept d’éco-quartiers, mais le label permet de mettre en évidence le fait que les impacts futurs ont été considérés et que le promoteur a souhaité agir pour limiter les effets négatifs sur l’environnement tout en privilégiant le bien-être des futurs habitants», argumente Thomas Wauters

Nous vous recommandons

Réutiliser pour construire plutôt que démolir et reconstruire

Réutiliser pour construire plutôt que démolir et reconstruire

La Confédération construction plaide depuis plusieurs années pour réduire la TVA de 21 à 6% dans le cas des travaux de démolition/reconstruction afin de rendre le parc immobilier belge plus durable. Mais[…]

07/07/2020 | EnvironnementRecyclage
JCB lance une pelle sur chenilles à hydrogène

JCB lance une pelle sur chenilles à hydrogène

Les travaux durables du Domaine royal de Laeken bientôt terminés

Les travaux durables du Domaine royal de Laeken bientôt terminés

Jan De Nul achève l’installation offshore du parc d’éoliennes Trianel Borkum II en Allemagne

Jan De Nul achève l’installation offshore du parc d’éoliennes Trianel Borkum II en Allemagne

Plus d'articles