Suivre La Chronique

Première borne régionale d’un réseau de recharge électrique à Bruxelles

Sujets relatifs :

,
Première borne régionale d’un réseau de recharge électrique à Bruxelles

Les ministres bruxellois Céline Fremault (Environnement) et Pascal Smet (Mobilité et Travaux publics), à l’initiative de ce projet, ont dévoilé la première borne électrique régionale «charge.brussels» à Evere.

La première borne régionale de recharge électrique «charge.brussels» a été inaugurée à Evere. Un premier pas vers un réseau uniforme et facilement identifiable.

La politique du Gouvernement bruxellois visant à améliorer la qualité de l’air en ville, à encouragement la modernisation du parc automobile et à assurer sa transition environnementale et énergétique continue sur sa lancée. Après l’instauration de la zone basses émissions sur l’ensemble du territoire régional, l’achat de nouveaux bus électriques à la Stib, l’extension du réseau cyclable, la multiplication des acteurs de mobilité douce ou encore l’électrification prochaine des Villo!, Bruxelles se dote désormais d’un réseau uniforme de bornes de recharge pour véhicules électriques. Il est clair que si on veut que la mobilité électrique gagne du terrain, il faut en faciliter l’usage…

Un déploiement par phases

Pour rappel, le Gouvernement bruxellois avait décidé l’été dernier d'attribuer la concession de services ayant pour objet la fourniture, l’installation et l’exploitation d’infrastructures de recharge accessible au public pour véhicules électriques dans la Région de Bruxelles-Capitale à l’opérateur hollandais PitPoint, présent depuis 2015 en Belgique (Anvers, Gand,…) et à l’international (Benelux, France et Allemagne).

Concrètement, le déploiement du nouveau réseau à Bruxelles s’effectuera par phases progressives. Après l’installation des 4 premières bornes à Evere, 100 autres bornes de recharge seront installées très prochainement sur l’ensemble du territoire.

100 bornes de recharge installées très prochainement sur l’ensemble du territoire bruxellois. Dans un premier temps…
 

Trois volets

Le réseau se compose de 3 volets. Premièrement, l’installation d’un «réseau de base» qui vient de débuter et qui sera composé de 100 bornes, soit approximativement à 1 borne tous les km2 sur le territoire bâti de la région. Les bornes sont installées à des emplacements décidés par les communes et la Région afin de garantir une répartition équilibrée sur l’ensemble du territoire.

Le 2e volet consistera à installer des «bornes sur demande citoyenne», soit demandées par des personnes physiques, par une société d’auto-partage ou un service de taxis qui disposent de véhicules électriques mais qui n’ont pas de possibilité de recharge sur leur propre terrain et qui ne bénéficient pas d’une borne du réseau à proximité (250 m à pied). Les demandes pourront être introduites dès cet été. Enfin, l’installation de bornes supplémentaires sur les lieux fortement fréquentés. Il s’agit ici de multiplier le nombre de bornes de recharge où la demande est importante et la capacité insuffisante.

L’ensemble du réseau de base de bornes de recharge sera installé dans le courant de 2019/2020 et sera exploité jusque fin 2028.
La concession n’a aucun impact financier sur le budget de la Région vu que le concessionnaire Pitpoint prendra à sa charge l’ensemble des coûts d’installation et d’entretien des infrastructures pour la durée globale de la concession.

Le modèle de borne et utilisation

Le modèle de borne de recharge proposé par le concessionnaire garantit l’interopérabilité avec tous les types de véhicules électriques. D’une hauteur de 1,60 m, la borne comporte 2 points de recharge. La puissance électrique totale de la borne équivaut à 22 kW, soit 11 kW par point de recharge. L’énergie fournie par les bornes est 100% verte.

Deux modes d’utilisation sont possibles: un système sans inscription dans le cadre d’une utilisation unique ou occasionnelle et un système via inscription pour les utilisateurs réguliers (via application, mode de paiement enregistré, compte personnalisé,…).

Pratiquement, pour les utilisateurs non réguliers, le processus d’utilisation est rendu le plus simple possible. Après avoir branché son véhicule, l’utilisateur doit simplement scanner le code QR, visiter le site web ou télécharger l’application de Pitpoint pour introduire les données de paiement afin de lancer la recharge du véhicule. Pitpoint s’est engagé à une communication trilingue (FR-NL-EN) via une plateforme en ligne www.charge.brussels. Un helpdesk disponible 24h/24 et 7j/7j est également mis en place via le numéro gratuit 0800 11 899.

Tarification

Chaque borne compte 2 emplacements de stationnement spécifique, une par point de recharge. En tant que gestionnaire, Pitpoint met à disposition son réseau à l’ensemble des opérateurs d’énergie pour un montant maximal de 26,85 centimes d’euro/KWh (hors Tva). L’utilisateur s’inscrit auprès de son opérateur d’énergie de choix en comparant les services et tarifs.

Le prix pour les utilisateurs sera compétitif et similaire à ce qui est pratiqué dans d’autres grandes villes telles qu’Amsterdam, Anvers, Gand ou Luxembourg. Pour le système sans inscription et libre d’utilisation, un prix maximal de 38,99 centimes d’euro/KWh (Tva comprise) avec un minimum de 5 kWh par session est prévu.

Ce projet a pu être réalisé grâce au soutien du projet Benefic qui s'inscrit dans le programme européen «Connecting Europe Facility», financé par la Commission européenne.
 

Nous vous recommandons

Le bureau d’architecture B612 remporte le Green Solutions Award 2019 en France

Le bureau d’architecture B612 remporte le Green Solutions Award 2019 en France

Le bureau bruxellois d’architecture B612 s’est vu décerner le Green Solutions Award 2019 à Paris pour le projet «Brigade Forestière». Inauguré en mars 2019 dans la Forêt de Soigne,[…]

Victoir s’allie à Volvo pour le climat

Victoir s’allie à Volvo pour le climat

Appel à auteurs de projet: le paysage de la couronne du XXe siècle

Appel à auteurs de projet: le paysage de la couronne du XXe siècle

Total investit dans la neutralité carbone

Total investit dans la neutralité carbone

Plus d'articles