Suivre La Chronique

Première usine de biogaz en France

Sujets relatifs :

Première usine de biogaz en France

Le constructeur allemand d’installations énergétiques Etw Energietechnik a implanté, en avril dernier, sa première usine d’épuration de biogaz à Scherwiller en Alsace. Il s’agit d’un modèle compact du système de traitement du biogaz Etw SmarCycle® PSA avec une capacité de traitement de 230 à 385 Normo m3 de biogaz par heure. Ce modèle a été spécialement développé pour le marché français. Le fabricant d’installations Rytec de Baden-Baden était responsable de l’ensemble du développement du projet et de la ligne de fermentation. La France est actuellement un des marchés les plus prometteurs pour les usines de biométhane en Europe et, selon les experts, le pays pourra couvrir un tiers de ses besoins en gaz avec du biométhane d’ici 2030.

Face à la demande croissante d’installations compactes, Etw a donc décidé d’intégrer sa technologie SmarCycle® PSA, courante dans les systèmes aux débits plus importants, dans un concept de conteneur compact, flexible et économe en énergie. Cette technologie lui facilitera son implantation sur d’autres marchés au potentiel également prometteur, mais a aussi l’avantage de réduire l’encombrement et le temps de montage sur le chantier.

La souplesse d’exploitation de l’installation permet à l’opérateur de s’adapter directement à sa production de biogaz sans pertes de qualité de biométhane. La commande de processus «smart» réagit en effet de manière totalement automatique, y compris en cas de fluctuations importantes du débit volumique et de changement de qualité du biogaz brut. Il n’y a donc pas de perte de rendement ou de qualité du biométhane produit.

Coup double

Une norme industrielle de haute qualité associée aux avantages spécifiques du procédé Etw SmarCycle® PSA, comme une consommation d’énergie parmi les plus faibles de tous les procédés de traitement, permet d’obtenir des coûts d’exploitation particulièrement faibles. Avec plus de 150.000 heures de fonctionnement, les centrales d’épuration du biométhane d’Etw affichent une disponibilité de plus de 99%.

Quant à l’exploitant de la nouvelle station de Scherwiller, il travaille depuis 2016 sur différentes méthodes d’épuration. Il est rapidement apparu qu’il lui fallait un procédé à sec en raison des coûts d’exploitation réduits par rapport aux alternatives humides. D’où le recours aux technologies de membrane et de Etw qui minimisaient également les risques causés par d’éventuelles impuretés. En effet, le procédé PSA se regénère systématiquement et en permanence tandis que le tamis moléculaire est nettement moins sensible aux impuretés en raison de sa masse très élevée.

Du coup, Etw Energietechnik et son partenaire français Gaseo construisent déjà une deuxième unité pour le marché français, à Arcis-sur-Aube dans le départment de l’Aube. La capacité de traitement sera ici de 870 Normo m3 de biogaz par heure provenant d’une usine de fermentation de déchets. Cette nouvelle usine de biométhane sera installée avant la fin de l’année.

Nous vous recommandons

Réutiliser pour construire plutôt que démolir et reconstruire

Réutiliser pour construire plutôt que démolir et reconstruire

La Confédération construction plaide depuis plusieurs années pour réduire la TVA de 21 à 6% dans le cas des travaux de démolition/reconstruction afin de rendre le parc immobilier belge plus durable. Mais[…]

07/07/2020 | EnvironnementRecyclage
JCB lance une pelle sur chenilles à hydrogène

JCB lance une pelle sur chenilles à hydrogène

Les travaux durables du Domaine royal de Laeken bientôt terminés

Les travaux durables du Domaine royal de Laeken bientôt terminés

Jan De Nul achève l’installation offshore du parc d’éoliennes Trianel Borkum II en Allemagne

Jan De Nul achève l’installation offshore du parc d’éoliennes Trianel Borkum II en Allemagne

Plus d'articles