Suivre La Chronique

Prêts plus stricts, mais sans crise immobilière

Sujets relatifs :

, ,
Prêts plus stricts, mais sans crise immobilière

La Confédération Construction (CC) considère que c’est une bonne chose que la Banque Nationale assure un système financier sain et équilibré dans notre pays. Difficile de voir les choses autrement. 

«Des prêts au logement risqués ne sont avantageux pour personne et seraient susceptibles de porter préjudice à l’ensemble de l’économie», confirme Robert de Mûelenaere, administrateur délégué de la Confédération Construction. Néanmoins, le secteur prévient qu’un accès au crédit plus strict ne doit pas aboutir à une crise immobilière et que tous les types de crédit doivent rester possibles s’ils ne sont pas risqués compte tenu du profil de l’emprunteur.

Réserves

Selon la Banque Nationale, les banques et les assureurs doivent se montrer plus prudents lorsqu’ils octroient des crédits hypothécaires. La CC comprend certes ce point de vue, d’autant que l’expérience a déjà montré à plusieurs reprises que de tels prêts risqués ne sont bons ni pour le prêteur ni pour l’emprunteur, ni pour les secteurs de l’immobilier et de la construction ou, plus largement, pour l’économie dans son ensemble. Toutefois, la Confédération Construction émet des réserves quant à cette approche plus stricte. L’accès à un crédit hypothécaire ne peut pas non plus être limité au point d’entraîner une crise immobilière. Dans ce cas, le remède serait pire que le mal.

Pas de surévaluation

Enfin, la Confédération indique également que le marché immobilier n’est actuellement pas surévalué. Il ne sera question de surévaluation couplée à une correction importante des prix que lorsque les prix du marché seront nettement supérieurs à l’équilibre théorique émis par la Banque Nationale, ce qui n’est pas le cas pour le moment.

Nous vous recommandons

La suppression du woonbonus entraîne un rush sur l’immobilier en Région flamande

La suppression du woonbonus entraîne un rush sur l’immobilier en Région flamande

Le woonbonus sera supprimé le 1er janvier 2020 en Région flamande. Cela pousse donc les ménages à se ruer sur les biens immobiliers du nord du pays. Cet avantage fiscal a été supprimé le 1er[…]

11/10/2019 | FlandreImmo
Walterre suit les terres à la trace

Walterre suit les terres à la trace

Marchés publics, Pme et pouvoirs adjudicateurs: de la friture sur la ligne

Marchés publics, Pme et pouvoirs adjudicateurs: de la friture sur la ligne

Emprunts hypothécaires : le CERS réclame de la prudence aux banques belges

Emprunts hypothécaires : le CERS réclame de la prudence aux banques belges

Plus d'articles