Suivre La Chronique

Prix en hausse et pénuries de matériaux, le nouveau quotidien des entreprises de construction

Sujets relatifs :

, ,
Prix en hausse et pénuries de matériaux, le nouveau quotidien des entreprises de construction

© Alex Jones

Selon une enquête de la Confédération Construction menée auprès de 204 entreprises, 62% des entreprises de construction signalent une prolongation des délais de livraison des matériaux de plus de 2 semaines . Et 59% des entrepreneurs constatent des augmentations de prix de plus de 15 % depuis novembre 2020.

Cela devient une rengaine pesante: le secteur de la construction souffre toujours autant de la crise des matériaux. Et même un peu plus qu’avant. 
 
En effet, si 60% des entreprises de construction ont signalé une prolongation de plus de 2 semaines des délais de livraison en juin, ils sont désormais 62%. L’augmentation est plus prononcée pour les entrepreneurs pointant des délais de plus de 4 semaines (31% en juin contre 36% en septembre). 
 
Ces délais de livraison entraîne des retards pour 59% des contrats en cours, contre 52% en juin. Et les prix suivent malheureusement la même courbe :
  • 59% des entrepreneurs constatent des augmentations de plus de 15% depuis novembre 2020 (contre 57% en juin 2021 et 37% en mars 2021).
  • 32% voient des hausses de prix de plus de 25% et 12% même de plus de 50%.
  • Les hausses de prix sont les plus importantes pour le bois, l'acier et l'isolation en polyuréthane.

Optimisme, clause de révision et circonstances exceptionnelles

Malgré tout, la Confédération Construction note que les attentes pour les mois à venir en termes de hausses des prix et de livraison de matériaux sont moins négatives qu'en juin. 
 
De plus, la Confédération Construction encourage les entrepreneurs à utiliser une clause de révision ou un tarif journalier, afin que cette hausse de prix ne retombe pas entièrement sur les épaules de l'entrepreneur et que l'on puisse parler d'un contrat équilibré dans lequel les deux parties savent à quoi s’en tenir.
 
Selon l'enquête, le secteur de la construction demande principalement aux responsables politiques de reconnaître qu'il s'agit de «circonstances exceptionnelles». Cela signifie que les risques ne doivent pas être entièrement supportés par l’entrepreneur, puisqu'il s'agit de hausses de prix anormales. La Confédération Construction est en concertation avec le gouvernement fédéral à ce sujet.
 

Nous vous recommandons

Crise des matériaux: les entreprises de construction contraintes à demander une avance

Crise des matériaux: les entreprises de construction contraintes à demander une avance

La Confédération Construction affirme que 54% des entrepreneurs et des installateurs demandent une avance sur paiement, contre 42% il y a un an. Si les entreprises de construction sont plus nombreuses à demander une avance,[…]

29/06/2022 | Socio-Economie
Moins de contacts et de contrats, le nouveau quotidien des entreprises de construction

Moins de contacts et de contrats, le nouveau quotidien des entreprises de construction

Les entreprises de construction prises à la gorge par la hausse des prix des matériaux

Les entreprises de construction prises à la gorge par la hausse des prix des matériaux

Crise des matériaux: force majeure et baisse des prix de l’énergie, la construction monte au créneau

Crise des matériaux: force majeure et baisse des prix de l’énergie, la construction monte au créneau

Plus d'articles