Suivre La Chronique

Qualité «made in Belgium» pour un restaurant norvégien

Sujets relatifs :

Qualité «made in Belgium» pour un restaurant norvégien

La ministre wallonne en charge des pouvoirs locaux, Valérie De Bue, a sélectionné 34 projets pour un montant total de 4,9 millions d’euros dans le cadre d’un appel à projets destiné à augmenter l’attractivité des communes

© STUDIO andris.potashs@gmail.com

L’un des restaurants les plus spectaculaires en Norvège a une touche belge: l’étanchéité et la protection contre le radon ont été livrées par le fabricant belge de membranes d’étanchéité: Derbigum.

L’ascenseur norvégien «Loen Skylift» est l’un des téléphériques les plus raides au monde. Situé à Nordfjord, il transporte, en quelques minutes,  les voyageurs du fjord vers le sommet du mont Hoven (1.011 m) où a été édifié tout récemment le restaurant, Hoven, qui offre un panorama à couper le souffle sur le fjord et les montagnes avoisinantes.

A de telles altitudes, les matériaux de construction doivent satisfaire à  des exigences très strictes, notamment pour les 1.000 m2 de la toiture-terrasse. C’est pourquoi l’entrepreneur a utilisé 4 membranes d’étanchéité différentes pour ce projet.

Une construction en 18 mois

Cet établissement à flanc de montagne a été réalisé en un temps record: 18 mois à peine. Pourtant, tout n’a pas été simple. Même pour l’applicateur Flexi Tak, un entrepreneur agréé par Derbigum qui a l’habitude de travailler à ces altitudes. De fait, l’emplacement exceptionnel et le terrain sauvage ont exigé des attentes très particulières pour la construction de la toiture-terrasse de 1.000 m2 destinée au restaurant.

A une telle altitude, la météo est un facteur à ne pas sous-estimer. Flexi-Tak prenait donc soin de planifier l’occupation du chantier en fonction de la météo: «quand la visibilité était trop mauvaise à cause de la neige et du vent, une partie des ouvriers redescendaient pour des raisons de sécurité et pour l’efficacité du travail. Une fois que le temps s’améliorait, on faisait en sorte d’avoir à nouveau le maximum de gens sur la toiture pour finir le travail à temps», se souvient Svenn Svedjan, directeur général de Flexi-Tak.

Des exigences très strictes pour les matériaux de construction

Pour la construction d’un tel projet spectaculaire au sommet d’une montagne, il y a évidemment des exigences très strictes pour les matériaux de construction. C’est pourquoi Flexi-Tak a utilisé 4 membranes d’étanchéité Derbigum différentes sur ce projet de quelque 3.850 m² au total, autant pour la toiture-terrasse que pour le bâtiment de l’ascenseur.

Les membranes utilisées dans ce genre de projets sont extrêmement robustes et ont une durée de vie prouvée de plus de 40 ans. En outre, elles possèdent toutes un agrément technique du Sintef Building Research.

Parmi les produits utilisés, on peut épingler le Derbicoat Artic et le Derbicoat Radon. Le premier est une sous-couche spécialement développée pour une utilisation dans des conditions typiquement scandinaves, quant au Derbicoat Radon, il s’agit d’une membrane bitumineuse appliquée dans les fondations du bâtiment et qui le protège contre les infiltrations du radon, un gaz radioactif, inodore, incolore et cancérigène.

 «Grâce à la diversité de nos produits, nous pouvons offrir des solutions adaptées aux spécificités du projet en question», explique Bengt Løkke, directeur général de Derbigum Norvège.

Fiche technique:
• Sous-couches:
1.800 m² Derbicoat Artic
300 m² Derbicoat Radon

• Membranes d’étanchéité:
900 m² Derbigum SP FR
850 m² Derbigum GC

Nous vous recommandons

Les Bruxellois plébiscitent leur patrimoine

Les Bruxellois plébiscitent leur patrimoine

Une semaine après la Flandre et la Wallonie, c’est la Région de Bruxelles-Capitale qui accueillait, les 14 et 15 septembre 2019, les Journées du Patrimoine. Elles ont visiblement fait le plein. Venus de Bruxelles, de[…]

Un projet alternatif pour réinventer le boulevard de Waterloo et l’avenue de la Toison d’Or

Un projet alternatif pour réinventer le boulevard de Waterloo et l’avenue de la Toison d’Or

Pose de la 1ère pierre du nouveau quartier «Arborescence» à Soignies

Pose de la 1ère pierre du nouveau quartier «Arborescence» à Soignies

Le Delta, nouveau phare culturel namurois, entre Sambre et Meuse

Le Delta, nouveau phare culturel namurois, entre Sambre et Meuse

Plus d'articles