Suivre La Chronique

Que retenir de l’édition 2018 d’Intermat?

Que retenir de l’édition 2018 d’Intermat?

173.000 visiteurs venus de 160 pays.

L’édition 2018 du salon international de la construction et des infrastructures, Intermat, a connu l’effervescence, preuve de la vitalité retrouvée du secteur, propice à la reprise des affaires. Pas moins de 173.300 visiteurs, dont 30% internationaux et issus de 160 pays, ont arpenté les allées du parc des expositions de Paris-Nord Villepinte et les stands des quelque 1.400 exposants.

«Pour cette édition, la mise en place du nouveau service de business meetings a remporté un grand succès, avec plus de 3.000 mises en relation enregistrées», souligne Isabelle Alfano, directrice du salon.

Dans cet ensemble, bon nombre d’exposants se félicitent, eux aussi, du climat positif qui a prévalu cette année. Liebherr a conclu des ventes sur place; Fayat a réalisé un des meilleurs Intermat depuis qu’il participe au salon avec une proportion significative de visiteurs étrangers et de grands groupes français (Colas, Eurovia, Eiffage), tandis que les solutions digitales proposées rencontraient évidemment un franc succès général. De son côté, Komastu a pu réaffirmer son engagement sur les marchés français et africains.

L’innovation et les nouvelles technologies au cœur des échanges

Via les 4 pôles d’expertise (Terrassement & Démolition; Route, Industrie des Matériaux et Fondations; Bâtiment et Filière du béton; Levage, Manutention & Transport), mais aussi via les 3 nouveaux villages thématiques (start-ups, building smart, démolition & recyclage) et les cycles de conférences et ateliers ont pu prouver combien le secteur du Btp était innovant et féru de nouvelles technologies.

Automatisation des matériels, aide à la conduite, électromobilité, robotisation, exosquelette, BIM,… le salon a valorisé l’introduction des outils numériques et des nouvelles technologies dans toutes les phases de la construction, l’amélioration des performances des équipements et matériaux. Pour la première fois, des start-ups, Pme et grandes entreprises ont pu développer des synergies en termes de recyclage, mobilité; connectivité, sécurité, modularité des ouvrages, démolition,…

Du cobot (robot collaboratif)-exosquelette permettant de réduire les efforts et les troubles musculo-squelettiques au béton connecté pour accéder à toutes les données et assurer la traçabilité des ouvrages, en passant par des dalles lumineuses décoratives et interactives et les enceintes connectées en béton, la créativité des start-ups a été plébiscitée par les visiteurs.

Les démos ont toujours la cote

Face à ces nouvelles données, la traditionnelle zone extérieure de quelque 30.000 m2 réservée aux démonstrations des engins a, elle aussi, attiré les foules. Les tractopelles, mini-pelles, chargeuses, niveleuses, cribleurs, concasseurs, équipements de démolition et autres ont rivalisé de mise en scène pour étaler leurs performances technologiques et environnementales, mais aussi en termes de productivité et de sécurité.

 

Quant au Rental Day, la journée consacrée à la location, elle a réuni près de 200 personnes pour débattre des perspectives et mutations de cette activité.

Enfin, la 2e édition du World of Concrete Europe, qui s’est tenu conjointement avec Intermat, a compté 200 exposants. La combinaison d’un espace d’exposition, d’un congrès et de démonstrations a mis en lumière l’offre novatrice de la filière béton, de l’amont (matériaux, produits et adjuvants) à l’aval (bétons décoratifs, revêtements, enduits, ingénierie et services).

 

Faut-il enfin préciser que la table ronde animée par M. Beaufond, responsable de l’unité «Infrastructures et Méthodes constructives» de la Société du Grand Paris, pour présenter les chantiers du Grand Paris Express en complément de la maquette numérique 3D exposée, a fait salle comble?

Bref, Intermat a retrouvé toutes ses couleurs et son allant. Rendez-vous est pris pour la prochaine édition en 2021.

Nous vous recommandons

Prix de l’innovation à Batimat pour la Healthbox 3.0

Prix de l’innovation à Batimat pour la Healthbox 3.0

La société belge Renson s’est vu attribuer le prix de l’innovation au Mondial du bâtiment Batimat, à Paris, pour sa Healthbox 3.0. Ce système permet une ventilation intelligente et[…]

Le bureau d’architecture B612 remporte le Green Solutions Award 2019 en France

Le bureau d’architecture B612 remporte le Green Solutions Award 2019 en France

Succès immédiat pour la première Archiweek bruxelloise

Succès immédiat pour la première Archiweek bruxelloise

Le Civa et le Bma abordent les enjeux de la circularité sur le chantier

Le Civa et le Bma abordent les enjeux de la circularité sur le chantier

Plus d'articles