Suivre La Chronique

RAVel: 3 nouvelles sections

Sujets relatifs :

, ,
RAVel: 3 nouvelles sections

Trois nouvelles sections du RAVeL de la ligne 38 ont été inaugurées: la traversée du village de Hombourg à Plombières; la section entre Herve et Thimister-Clermont et la liaison entre l’Ourthe à Chênée ainsi que la Ligne 38 à Vaux-sous-Chèvremont.

Pour rappel, le plan RAVeL 2016-2019 du ministre wallon Di Antonio s’articule autour de 3 axes: l’aménagement de courts tronçons manquants sur des sections existantes du RAVeL, la réalisation de chaînons manquants importants permettant de développer des itinéraires cyclables continus et internationaux comme l’EuroVelo 3, dont la Ligne 38 est une composante. L’EuroVelo 3 reliera à terme Trondheim en Norvège à Saint-Jacques de Compostelle en Espagne sur plus de 5.100 km, dont 210 km en Wallonie, en passant par Aix-la-Chapelle, Liège, Namur, Charleroi, Maubeuge et Paris. Troisième axe, l’asphaltage des sections non indurées, l’entretien du réseau existant et sa signalisation.

En cinq ans,  6.057.781,12 euros ont été investis sur le RAVeL de la Ligne 38.

Covoiturage en expansion

Mobilité toujours, mais d’un autre type: un nouveau parking de covoiturage est désormais accessible à Nivelles, au croisement de la N252 et de la sortie d’autoroute n°18 «Nivelles nord» de l’E19/A7. Il compte 89 places de parking pour véhicules légers (dont 2 places pour Pmr), 5 emplacements pour les motos et une dizaine pour les vélos.

Ce chantier a représenté un budget d’environ 552.450 euros Htva financé par la Sofico. Il est réalisé en collaboration avec le Spw Mobilité et Infrastructures.

Pour rappel, la Sofico développe dès que possible, et en collaboration avec les communes concernées, des espaces de covoiturage aux abords des grands axes wallons. La Région compte actuellement une trentaine de parkings de covoiturage, dont 18 à l’initiative de la Sofico, pour un total de plus de 1.300 emplacements (carte détaillée via ce lien)

En Belgique, 3 voitures sur 4 ne comptent qu’une seule personne à bord en heure de pointe. Or, 10% d’autosolistes en moins permettraient de diminuer les files de 40% et 25% d’autosolistes en moins mettraient un terme aux embouteillages. Carlo Di Antonio rappelle également que l’application ComOn est disponible gratuitement dans GooglePlay et dans l’AppStore. Elle permet de trouver l’offre de covoiturage la plus adaptée pour un trajet régulier ou occasionnel, en Belgique ou ailleurs.
 

Nous vous recommandons

Bruxelles Ville multiplie les rues scolaires

Bruxelles Ville multiplie les rues scolaires

Après un premier test concluant de rue scolaire, la Ville de Bruxelles met en place un 2e test de ce genre dans la rue de Flandre et entend bien étendre le mouvement, dès la rentrée de septembre, à toutes les écoles[…]

La Stib teste ses premières navettes autonomes

La Stib teste ses premières navettes autonomes

Un nouveau partenariat stratégique pour développer l’usage des véhicules électriques

Un nouveau partenariat stratégique pour développer l’usage des véhicules électriques

Palmarès du Prix belge de l’Energie et de l’Environnement 2019 

Palmarès du Prix belge de l’Energie et de l’Environnement 2019 

Plus d'articles