Suivre La Chronique

Reconversion des zones industrielles polluées: un premier projet pilote est sur les rails à Feluy

Sujets relatifs :

, ,
Reconversion des zones industrielles polluées: un premier projet pilote est sur les rails à Feluy

© Will Borsus

La mise en place du premier projet pilote de partenariat public-privé a été validée par la Gouvernement Wallon. Il s’agit du projet de reconversion du site Basf à Feluy.

Sur proposition du ministre de l’Economie de la Région wallonne, Willy Borsus, le premier projet pilote PPP de réhabilitation des friches industrielles va être lancé. «Rappelons que la Wallonie compte 5.600 sites pollués, pour une superficie de 22.047 hectares, soit 1,3% du territoire wallon. Le potentiel de reconversion est tellement énorme que nous avons besoin de toutes les forces, publiques et privées», déclare Willy Borsus.

Porté par l’intercommunale Idea, en partenariat avec le consortium Ecoterres-Wanty, ce projet consiste en une dépollution, un remblaiement et un rééquipement du site au bénéfice de nouvelles activités économiques et ce, dans une optique innovante et durable.

Ce projet intégré s’inscrit dans la recherche d’un modèle économique permettant la réduction du coût du financement public pour favoriser la mobilisation de fonds privés. Il pourrait en outre alimenter la réflexion des différents acteurs participants au projet et faciliter la recherche, par le Gouvernement wallon, de nouveaux modèles innovants et vertueux de reconversion de sites pollués. Enfin, ce PPP «opérationnel» de long terme permet un partage des risques équilibré entre partenaires.

Le site Basf de Feluy représente 65 hectares pollués au cœur des axes de transport (autoroute, canal…). Il n’accueille plus d’activités industrielles depuis 2015.

Au sein du programme Sowafinal 2, sera affecté un montant équivalent à un subside au taux de 85% des travaux de viabilisation du site à concurrence d’un montant maximal de 9.680.000 €.
 
Le projet est également soutenu par la ministre de l’Environnement Céline Tellier via la Spaque.
 

Nous vous recommandons

Les permis de bâtir en novembre 2020 en hausse

Les permis de bâtir en novembre 2020 en hausse

Statbel indique que le nombre de permis de bâtir octroyés pour la construction de bâtiments résidentiels a progressé de 4,3% par rapport à la même période en 2019. Cette augmentation est[…]

04/03/2021 | ImmoRésidentiel
La construction pourrait connaître une relance spectaculaire en 2021

La construction pourrait connaître une relance spectaculaire en 2021

Construction neuve et rénovation: quelles sont les tendances pour 2021?

Construction neuve et rénovation: quelles sont les tendances pour 2021?

Eiffage et Valens déménagent bientôt en région bruxelloise

Eiffage et Valens déménagent bientôt en région bruxelloise

Plus d'articles