Suivre La Chronique

Recyclage des friches industrielles et des terres polluées

Sujets relatifs :

,
Recyclage des friches industrielles et des terres polluées

Site des Halles CMP Cockerill à Seraing. Une friche qui a attendu longtemps une procédure de réaménagement en raison de la pollution des sols. Le nouveau décret «Sols» va peut-être permettre de clarifier les choses. (© Ville de Seraing)

En février 2018, le Parlement de Wallonie approuvait le décret «Sols» du ministre wallon de l’Environnement, Carlo Di Antonio. Et le 12 juillet dernier, le Gouvernement wallon a approuvé les modalités d’application relatives à ce décret «Sols» en même temps que l’instauration d’un mécanisme de subvention.

L’objectif? Permettre une «clarification territoriale» de la Wallonie et ainsi accélérer les investissements et la réhabilitation des terrains pollués.

En effet, de nombreux terrains ne sont actuellement pas valorisés par le simple fait qu’il persiste un doute quant à la qualité des sols. Le Gouvernement wallon a donc décidé la mise en place d’un mécanisme de subvention à l’attention des propriétaires ou d’investisseurs intéressés par une réhabilitation du terrain.  

Ce mécanisme ne sera accessible qu’en cas de pollution dite historique. Il s’agit en l’occurrence des pollutions antérieures au 30 avril 2007. En effet, les situations de pollution nouvelle sont généralement clairement connues et les responsabilités sont établies. Par ailleurs, la subvention ne pourra être accordée à l’auteur d’une pollution. 

Ces subventions permettront de financer des études de sols (étude d’orientation, étude de caractérisation et étude combinée) ayant pour objectif de lever les incertitudes, d’estimer l’impact d’une éventuelle pollution et d’enclencher une procédure de valorisation du terrain. Une enveloppe de 2 millions d’euros a été prévue à cet effet.  

Nous vous recommandons

Comment Jacques Delens a fait de l’économie circulaire un business model

Comment Jacques Delens a fait de l’économie circulaire un business model

En 2016, le gouvernement bruxellois a lancé le Programme Régional en Economie Circulaire (Prec) doté d’un budget annuel  d’environ 13 millions d’euros. L’entreprise de construction Jacques[…]

Etude pour la construction d’une deuxième voie sur le tracé du «Rhin d’acier»

Etude pour la construction d’une deuxième voie sur le tracé du «Rhin d’acier»

Les acteurs belges de l'immobilier s’installent massivement au Luxembourg

Les acteurs belges de l'immobilier s’installent massivement au Luxembourg

Architecte: 5e profession libérale à la croissance la plus rapide

Architecte: 5e profession libérale à la croissance la plus rapide

Plus d'articles