Suivre La Chronique

Refroidisseurs Bleu e+ chez Rittal

Sujets relatifs :

Refroidisseurs Bleu e+ chez Rittal

null

C'est sous le nom de Blue e+ que le fournisseur de systèmes pour les technologies d'hébergement et de coffrets électriques Rittal lance sur le marché une nouvelle génération de refroidisseurs qui offrent non seulement une efficacité énergétique supérieure à celle des solutions actuelles, mais aussi une flexibilité, une sécurité et une manutention améliorées.

On estime qu'environ deux millions d'agrégats de refroidissement pour coffrets électriques sont raccordés au réseau en Europe. Avec une puissance de raccordement de 2 térawatts (en moyenne 1 kW par refroidisseur), ils sont à l'origine d'environ 4 millions de tonnes d'émissions de CO2 par an. C'est dans ce contexte que Rittal s'emploie à améliorer l'efficacité énergétique de ses produits. D'où le lancement des refroidisseurs Blue e+ avec un procédé hybride breveté et innovant. Ce procédé fonctionne via la combinaison d'un compresseur et d'un «heat pipe» qui assure le refroidissement passif. Le compresseur est déclenché lorsque ce dernier ne suffit plus.

Le Blue e+ est à une charge partielle de 15% en mode «heat pipe», six fois plus efficace qu'un refroidisseur traditionnel. A une charge partielle de 65%, les deux systèmes fonctionnent en mode hybride, de sorte qu'ils sont quatre fois plus efficaces qu'un appareil traditionnel. D'après les premiers tests, les nouveaux refroidisseurs permettent de réaliser des économies pouvant atteindre 75%.

Lors du développement de ces produits, une attention particulière a aussi été accordée à l'efficacité et à la flexibilité à d'autres niveaux. Grâce à la puissance multi tension brevetée, tous les appareils sont ainsi compatibles avec les réseaux ordinaires du monde entier. La portée possible pour les tensions d'alimentation va de 110 V (une seule phase) à 480 V (trois phases) à des fréquences de réseau de 50 Hz ou 60 Hz. Le refroidisseur est donc le même, qu'il soit livré au Japon, aux Etats-Unis ou en Europe. Cela permet non seulement de réduire le nombre de modèles, mais aussi de simplifier la logistique des pièces détachées.

De plus, grâce au refroidissement régulé en permanence, le «Thermal Stress» disparaît pour tous les composants du coffret électrique. Les variations de température constantes, comme c'est le cas avec un réglage on/off classique, font partie du passé. La durée de vie des composants de refroidissement et du coffret électrique est donc plus longue, ce qui accroît la sécurité au niveau du processus.

Les appareils Blue e+ couvrent une zone de puissance allant jusqu'à 6.000 watts (contre 4.000 watts maximum auparavant) et conviennent pour des applications à des températures de -30° à +60°.

Enfin, le nouvel écran tactile graphique affiche toutes les informations pertinentes en un clin d''il. Les communications sont clairement affichées dans plusieurs langues et les ports de communication standard assurent une connexion simple avec les machines de production. Différents protocoles comme Can-Bus ou Modbus Tcp permettent un transfert de données en temps réel via le port Ethernet ou Can. Le port Nfc (Near Field Communication) assure un paramétrage simple de plusieurs appareils via un smartphone compatible.

Nous vous recommandons

Carimat dépose le bilan

Carimat dépose le bilan

Carimat, une entreprise active dans la distribution de matériaux de construction, a fait aveu de faillite ce 6 août 2019. En cause, des créances impayées auprès de plusieurs fournisseurs, lesquels ont[…]

06/08/2019 | SocialSocio-Economie
XCMG explose son carnet de commandes au salon Bauma CTT Russia 2019

XCMG explose son carnet de commandes au salon Bauma CTT Russia 2019

La production dans le secteur de la construction en baisse de 0,7% dans l'UE28

La production dans le secteur de la construction en baisse de 0,7% dans l'UE28

Le secteur des matériaux de construction en manque de concurrence

Le secteur des matériaux de construction en manque de concurrence

Plus d'articles