Suivre La Chronique

Renault Trucks tient bien la route sur le marché européen

Sujets relatifs :

, ,
Renault Trucks tient bien la route sur le marché européen

Des camions d’occasion transformés en véhicules d’approche chantier dans l’atelier Used Trucks Factory.

En 2017, Renault Trucks a facturé 49.930 véhicules et enregistre une hausse de 0,6 point de part de marché en Europe dans les plus de 16 tonnes où sa part de marché atteint 8,7%.

Pour Renault Trucks, l’année 2017 s’est traduite par une augmentation des ventes avec un total de 49.930 véhicules facturés, soit une hausse globale de 4%. Sur le seul marché des plus de 6 tonnes, les volumes facturés ont crû de 7,7% alors que la croissance globale de ce marché est de 1% au niveau européen, ce qui dote le constructeur des meilleures progressions sur le marché européen (23.635 unités facturées hors France) et français (21.409 unités), contre 4.886 unités pour le reste du monde.

Les plus de 16 tonnes dopés par la construction

Mais c’est dans les plus de 16 tonnes que Renault Trucks enregistre ses meilleures performances. Après quatre années de croissance, ce marché a progressé de 1,4% en Europe et est revenu à son niveau de 2008. Renault Trucks y enregistre, lui, une hausse de 9,1% pour atteindre une part de marché de 8,7%. A noter que le secteur de la construction nourrit la hausse du marché des véhicules de plus de 16 tonnes.

Le véhicule d’occasion, une activité stratégique

Concernant l’activité du véhicule d’occasion, Renault Trucks a maintenu ses volumes dans un marché difficile avec 6.846 camions facturés. Le constructeur n’en déploie pas moins cette activité avec deux nouveaux centres de véhicules d’occasion à Dubaï et à Budapest et a installé, au cœur de son site industriel de Bourg-en-Bresse (Ain), un atelier de transformation de tels véhicules, l’Used Trucks Factory.

Pas moins de 230 véhicules industriels d’occasion ont ainsi été transformés en 2017 et Renault Trucks vise une vitesse de croisière annuelle de 1.000 camions.

Cap électrique en 2018

Renault Trucks devrait continuer à bénéficier d’un environnement favorable et à récolter les fruits de ses efforts en 2018. Le constructeur vient d’ailleurs de recruter 500 salariés, dont 300 opérateurs, et 175 commerciaux. Cette année va aussi être placée sous le sceau du développement d’une gamme de camions 100% électriques avec une ligne de production spécifique dans son usine de Blainville-sur-Orne dans le Calvados.

Nous vous recommandons

Première mission de Vera: transport autonome entre un centre logistique et un port

Première mission de Vera: transport autonome entre un centre logistique et un port

Vera, le véhicule électrique, connecté et autonome de Volvo Trucks, fera partie d'une solution intégrée pour le transport de marchandises d'un centre logistique à un terminal portuaire à[…]

24/06/2019 | Volvo TrucksLogistique
Prime aux véhicules propres dans les marchés publics en Europe

Prime aux véhicules propres dans les marchés publics en Europe

La Stib teste ses premières navettes autonomes

La Stib teste ses premières navettes autonomes

 Maxus, la camionnette électrique chinoise débarque sur le marché belge

Maxus, la camionnette électrique chinoise débarque sur le marché belge

Plus d'articles