Suivre La Chronique

Interview

«Rendre notre offre pérenne et circulaire est une exigence absolue»

Sujets relatifs :

,
«Rendre notre offre pérenne et circulaire est une exigence absolue»

© kreon

La Chronique donne la parole à un(e) CEO ou dirigeant(e) actif/ve dans le secteur belge de la construction au sens large. Cette semaine, c’est au tour de Werner Van Rethy , CEO de kreon, de répondre à nos cinq questions.

1. Intelligence artificielle, réalité virtuelle, énergie hydrogène, drones, big data, impression 3D, ...(remplir le blanc). Selon vous, quelle nouvelle technologie influencera le plus votre activité dans les années à venir ? 

La (r)évolution de l'éclairage conventionnel vers l'éclairage LED a eu un impact majeur sur l'industrie de l'éclairage. Grâce à cette technologie, un dispositif d'éclairage, en plus de produire de la lumière, a également acquis un caractère numérique. Capteurs, balises, bluetooth,... font qu'un appareil d'éclairage devient plus qu'un luminaire et joue un rôle important, par exemple,  dans la gestion des bâtiments. Dans notre unité commerciale "solutions de plafond" (producteur et fournisseur de systèmes de plafonds métalliques avec des technologies intégrées), nous allons encore plus loin et une couche numérique est ajoutée à ces plafonds. Ils deviennent ainsi des "plafonds numériques". Le système de plafond de kreon apporte non seulement une importante valeur ajoutée esthétique, mais aussi une solution complète de confort pour l'utilisateur (éclairage, ventilation, plafonds climatiques, acoustique, etc.) La couche numérique apporte une dimension supplémentaire. Il optimise le confort et l'expérience des utilisateurs, mais aussi la gestion de l'énergie et la maintenance. Le développement de ces technologies, dans lesquelles l'IA joue certainement un rôle, n'est pas notre activité principale, mais nous appliquons les techniques. Ainsi, nous passons du statut de fournisseur de produits à celui de fournisseur de solutions. 
En outre, l'impression 3D est sur le radar. Il s'agit non seulement d'accroître la qualité et la rapidité du processus de développement, mais aussi de produire des dispositifs spécifiques axés sur les clients ou les projets.

2. Quel métier de la construction les garçons et les filles doivent-ils choisir aujourd'hui à l'école pour garantir une carrière bien rémunérée et intéressante dans le secteur de la construction : charpentier, menuisier, plombier, ... ou plutôt programmeur ?

Les jeunes sont plus susceptibles de choisir le secteur «doux» que le secteur «dur». 
Travailler dans un secteur plus «dur», que ce soit pour un travail manuel ou de bureau, est à mon avis la garantie d'une bonne carrière. L'installation, la programmation et la maintenance des technologies du bâtiment ne peuvent exister l'une sans l'autre. Ce que nous constatons, c'est que l'importance des logiciels et des données augmente. Bien entendu, la combinaison idéale est un professionnel qui possède également des connaissances numériques.

3. Qu'est-ce que la crise du covid vous a apprise sur votre entreprise (dont vous n'aviez pas conscience auparavant) ?

Lorsque la crise a éclaté, nous avons été pris par surprise et nous avons dû agir immédiatement pour ne pas compromettre l'avenir de l'entreprise.
Nous avons appris les choses suivantes:
  • La résilience, c'est la confiance. Dès le début de la crise, la direction et les employés ont compris la nécessité de la flexibilité du travail et l'importance de l'adaptabilité et de l'innovation pour ajuster les activités et les objectifs. Le télétravail et le travail hybride sont plus que des mesures d'urgence, ils sont l'avenir. L'offre importante ou accrue de formations en ligne et d'apprentissage électronique offre également des possibilités supplémentaires à notre personnel.
     
  • En outre, notre ancrage local sur différents marchés (nos différents sites disposant de leurs propres showrooms) nous donne un avantage supplémentaire. Des salons ont été annulés et leur avenir est remis en question. Les initiatives locales dans nos showrooms pour un public ciblé augmentent considérablement l'efficacité et les projets qui en découlent. Cela s'inscrit parfaitement dans l'idée : "think global, act local". 

4. Quelle est, selon vous, la plus grande menace qui pèse sur votre entreprise / votre secteur (concurrence étrangère en matière d'impression de CD (de quel pays), manque de personnel qualifié, coûts de la main-d'œuvre, ... veuillez préciser).

  • Une grave récession et la hausse des prix qui en découle peuvent avoir un impact négatif sur les investissements et les budgets futurs. Notre modèle de rémunération consiste à offrir le confort et la finition, mais cela n'intervient que dans la phase finale d'un projet.
  • Trouver du personnel adéquat est et reste un sérieux défi. Avant la covid, il n'était pas facile de trouver du bon personnel. Maintenant, il est même difficile de trouver du personnel. Cette situation, associée à une technologie en constante évolution, constitue un défi de taille pour notre secteur.
  • La concurrence croissante constitue également un défi. La LEDification a augmenté l'offre sur le marché. Les entreprises de l'électronique se concentrent également sur la production d'équipements d'éclairage, principalement d'origine asiatique. 

5. Construisons-nous encore pour l'éternité ou les bâtiments, routes, ponts, etc. auront-ils bientôt une date d'expiration ? 

Tous les bâtiments et toutes les techniques ont une date de péremption, et cela restera le cas. Mais cet aspect est souvent éclipsé par des exigences techniques plus strictes et l'évolution des besoins. La durabilité devient une nécessité sociale qui sera reconnue par tous. L'impact de ces mesures est déjà perceptible dans les nouveaux projets. La durabilité, la circularité et l'efficacité énergétique reçoivent plus d'attention que les tendances du secteur. Bien entendu, la flexibilité reste un aspect important.
Le caractère intemporel de nos produits et services est déjà un atout. Rendre ces produits "à l'épreuve du temps" en leur permettant d'être mis à niveau en fonction des nouvelles technologies et exigences est un aspect supplémentaire auquel kreon est pleinement attaché. Notre participation à la circularité à 100% est également une exigence et doit devenir un atout.
 

Nous vous recommandons

«La numérisation est indispensable pour accélérer les processus dans le secteur de l'immobilier»

Interview

«La numérisation est indispensable pour accélérer les processus dans le secteur de l'immobilier»

La Chronique donne la parole à un(e) CEO ou dirigeant(e) actif/ve dans le secteur belge de la construction au sens large. Cette semaine, c’est au tour de Cedric Vanhenxcthoven, CEO de Heylen Vastgoed, de répondre à nos[…]

24/03/2022 |
«Si la législation avance plus vite que le secteur, nous nous ferons écraser par nos concurrents étrangers»

Interview

«Si la législation avance plus vite que le secteur, nous nous ferons écraser par nos concurrents étrangers»

«C’est la motivation dans les choix professionnels qui déterminera la réussite»

Interview

«C’est la motivation dans les choix professionnels qui déterminera la réussite»

«Un stock stratégique de produits et une chaîne plus courte se sont avérés plus importants que jamais»

Interview

«Un stock stratégique de produits et une chaîne plus courte se sont avérés plus importants que jamais»

Plus d'articles