Suivre La Chronique

Schneider Electric à l’Onu

Sujets relatifs :

, ,
Schneider Electric à l’Onu

Jean-Pascal Tricoire, Pdg de Schneider Electric et porte-drapeau des engagements du groupe au Pacte mondial de l’Onu.

© Yvan Brien Photographies

Antonio Guterres, secrétaire général des Nations Unies, a nommé Jean-Pascal Tricoire, président du Global Compact France et Pdg de Schneider Electric, en tant que membre du conseil d'administration du Pacte mondial (Global Compact) des Nations Unies. Ce conseil s’emploie à promouvoir la responsabilité sociétale des entreprises et ses membres agissent à titre personnel, honorifique et non rémunéré.

Avec plus de 13.000 participants issus de plus de 160 pays, tous acteurs du monde de l’entreprise ou de la société civile, le Pacte mondial des Nations Unies constitue la plus importante initiative internationale d’engagement volontaire en faveur de la responsabilité sociétale des entreprises. Il a pour mission d’inciter les entreprises à respecter dix principes universellement acceptés touchant les droits de l’Homme, les normes du travail, l’environnement et la lutte contre la corruption, et à s’engager en faveur d’objectifs sociétaux.

Schneider Electric a rejoint le Pacte mondial des Nations Unies en 2002, année au cours de laquelle le groupe français a publié pour la première fois un document intitulé «Nos Principes de Responsabilité», régulièrement actualisé depuis, qui constitue un élément fondamental de l'engagement de Schneider Electric vis-à-vis de ses parties prenantes (collaborateurs, partenaires, actionnaires,...). Dans la même optique, Schneider Electric a également adopté une démarche active d’engagement de ses fournisseurs. Elle consiste à évaluer depuis 2004 la part des achats réalisés auprès de fournisseurs participant au Pacte mondial des Nations Unies et, depuis 2012, à encourager ses fournisseurs stratégiques à appliquer les consignes de la norme ISO26000.

Engagement actif

Parallèlement, les Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies sont un appel à agir pour mettre fin à la pauvreté, protéger la planète et assurer la paix et la prospérité à l'ensemble de ses habitants d'ici 2030. Ici aussi, Schneider Electric est activement engagé dans la réalisation des 17.ODD de l’Onu via cinq priorités de développement durable: le climat, l'économie circulaire, l'éthique, la santé & l'équité et le développement.

A l’appui de cet engagement, le groupe a développé le Schneider Sustainability Impact. Cet outil reflète les principales tendances en matière de développement durable et oriente les efforts de Schneider dans ce domaine. Renouvelé et mis à jour pour la période 2018-2020, cette cinquième édition reflète, au travers de 21 indicateurs, la vision holistique de Schneider Electric pour le développement durable et son impact sur la planète, ses habitants, les profits du groupe et ceux de ses clients. Il sert également de cadre de référence au groupe pour évaluer ses performances et assumer ses responsabilités.

Nous vous recommandons

Elia tend la main aux start-ups et Pme innovantes

Elia tend la main aux start-ups et Pme innovantes

Avec son 3e Open Innovation Challenge, le groupe Elia en appelle à la créativité des start-ups des quatre coins du monde en vue d’améliorer les activités quotidiennes de ses deux gestionnaires de réseau de transport[…]

Le salon Data & Cloud fait le point sur les nouvelles tendances digitales

Le salon Data & Cloud fait le point sur les nouvelles tendances digitales

Deuxième édition des Xponential Humanitarian Awards

Deuxième édition des Xponential Humanitarian Awards

La protection des données, principale préoccupation des entreprises

La protection des données, principale préoccupation des entreprises

Plus d'articles