Suivre La Chronique

Secteur de la construction : important oui, crucial non

Sujets relatifs :

, ,
Secteur de la construction : important oui, crucial non

Le Moniteur belge a publié ce 18 mars l’Arrêté ministériel portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19. Cet arrêté contient également la liste des entreprises relevant des secteurs cruciaux et des services essentiels dont il est impératif d’assurer la continuité des activités. A noter que le secteur de la construction (CP 124) n'est pas considéré comme un secteur crucial, à l’inverse des électriciens (CP 149.01).
Selon le principe général, les services non essentiels doivent appliquer le plus possible le télétravail, lorsque cela est possible, et dans le cas contraire, appliquer strictement les règles de distanciation sociale, tant pour l'exercice du travail que pour les transports organisés par l'employeur. Cela ne signifie pas que les services/secteurs non essentiels doivent s'arrêter de fonctionner mais ils doivent respecter ces règles strictes. Les entreprises qui sont dans l’impossibilité de respecter ces obligations – ce qui est le cas de la très grande majorité des entreprises de construction – sont priées de fermer leurs portes. Si les autorités constatent que les mesures de distanciation sociale ne sont pas respectées, l'entreprise s'expose à une lourde amende dans un premier temps. 
« Sur le terrain, nous remarquons toutefois que les services de police ferment des chantiers, même si les règles de prévention sont scrupuleusement observées ! », s’insurge la Confédération Construction qui a dénoncé cette situation aux autorités compétentes et a demandé des actions immédiates. « Le Ministre Pieter De Crem a déjà confirmé que les entreprises de construction qui peuvent garantir la distanciation sociale de 1,5 m sont en droit de continuer leurs activités. »

Elargir le concept de « services essentiels » à certaines activités de la construction

Le secteur des électriciens (installation et distribution) est, quant à lui, considéré comme un secteur crucial et un service essentiel. Les travailleurs de ce secteur ne sont pas soumis aux restrictions susmentionnées. Ils doivent néanmoins veiller à ce que les règles de distanciation sociale soient respectées, mais uniquement dans la mesure du possible, et faire en sorte que le télétravail soit appliqué au maximum.
La Confédération étudie la possibilité d’élargir le concept de « secteurs cruciaux et services essentiels » à certaines activités du secteur de la construction (par exemple : l’entretien essentiel des voies ferrées, plomberie, …)
 
 

Nous vous recommandons

Coronavirus: un indépendant sur quatre fait usage du droit passerelle

Coronavirus: un indépendant sur quatre fait usage du droit passerelle

S’appuyant sur ses propres données, RH Acerta observe que 25% des indépendants recourent déjà au droit passerelle à l’heure actuelle. Toutefois, le prestataire de services constate que cette mesure[…]

Une prime de compensation pour les PME flamandes de la construction

Une prime de compensation pour les PME flamandes de la construction

Les entreprises de construction connaissent bien les mesures de soutien

Les entreprises de construction connaissent bien les mesures de soutien

Impact du Covid-19 sur le déroulement des chantiers (auto)routiers

Impact du Covid-19 sur le déroulement des chantiers (auto)routiers

Plus d'articles