Suivre La Chronique

Sécurité incendie des bâtiments: peut mieux faire

Sécurité incendie des bâtiments: peut mieux faire

© Agoria

Alors que le pays se souvenait du tristes anniversaire de l’incendie de l’Innovation à Bruxelles, une enquête d’Agoria, la fédération des entreprises technologiques, indique que 52% des entreprises spécialisées dans la sécurité incendie estiment que les bâtiments de notre pays ne sont pas suffisamment performants en termes de protection incendie.

Si les bâtiments récents obtiennent généralement de bons scores en la matière, il y a des manquements en ce qui concerne le contrôle des bâtiments plus anciens, affirme Marc Lambotte, Ceo d’Agoria. Depuis les années 1970, la législation et la technologie se sont améliorées, mais notre pays souffre d’un certain laxisme en matière d’entretien et de contrôles. Trop de gestionnaires de bâtiments pensent en effet qu’il suffit d’installer des sprinklers ou un système de détection. Du coup, Agoria se fend d’un triple conseil: ne pas faire des économies sur la sécurité incendie, penser à l’entretien et collaborer avec des partenaires fiables. Trop souvent, les gestionnaires de bâtiments considèrent en effet la sécurité incendie comme un coût et soumettent ce poste à des économies ou font appel à des installateurs qui ne respectent pas les normes et ne placent pas les produits correctement.

Respecter les normes et renforcer les contrôles

La Belgique compte une centaine d’entreprises spécialisées dans la sécurité incendie. Cette dernière comporte trois volets: prévention, protection passive de la construction et protection active comme l’installation de sprinklers, détecteurs, systèmes d’alerte vocaux, systèmes d’évacuation des fumées et de la chaleur,…

L’enquête se penchait aussi sur ce qu’il est possible d’améliorer dans le domaine de la sécurité incendie. Il en ressort que 36% des spécialistes estiment qu’il faut davantage veiller au respect des règles en renforçant les contrôles, 23% plaident en faveur de règles d’exploitation plus strictes, comme l’obligation d’un entretien régulier. Autres suggestions formulées: prêter davantage d’attention à la sécurité incendie lors des adjudications.

Deux nouveaux labels de qualité

Dans ce contexte, les fournisseurs et installateurs regroupés au sein d’Agoria et de l’Asbl Fireforum, où toutes les parties prenantes sont représentées, ont lancé le label de qualité FiSQ (Fire Safety Quality) pour les installateurs et le label FCB (Fireforum Certified Building) pour les bâtiments. Les entreprises (installateurs, exploitants, gestionnaires) disposant de tels labels garantissent la qualité de leurs systèmes de protection incendie, depuis la conception jusqu’à l’exploitation (entretien et Sav), en passant bien sûr par l’installation. Par cette initiative, le secteur entend inciter les gestionnaires de bâtiments privés et publics à collaborer avec des partenaires fiables. «La sécurité incendie n’est pas seulement une question de technologie, mais aussi une question d’attitude à adopter en la matière», conclut Marc Lambotte.

Nous vous recommandons

Le palais de justice de Gand se dote d’un système de scannage permanent

Le palais de justice de Gand se dote d’un système de scannage permanent

La Régie des Bâtiments a adapté l’entrée du palais de justice de Gand afin d’y installer un système de scannage permanent. Ce système est fermé par des parois résistantes aux[…]

20/06/2020 | GandPalais de Justice
Mewa propose des vêtements professionnels pour l’été

Mewa propose des vêtements professionnels pour l’été

Des chantiers «connectés» pour construire mieux, plus vite et en toute sécurité

Des chantiers «connectés» pour construire mieux, plus vite et en toute sécurité

Mewa propose des lavettes réutilisables à l’épreuve du coronavirus

Mewa propose des lavettes réutilisables à l’épreuve du coronavirus

Plus d'articles