Suivre La Chronique

Serafin-Marchetti met le Borinage sur la carte de la construction bois

Sujets relatifs :

Serafin-Marchetti met le Borinage sur la carte de la construction bois

© Serafin-Marchetti

L’entreprise Serafin-Marchetti met en œuvre un matériau multimillénaire - le bois - avec l’enthousiasme, le dynamisme et l’inventivité d’une jeune Pme familiale. Résultat: des réalisations qui allient les qualités intrinsèques de ce matériau séculaire avec une esthétique et des fonctionnalités bien ancrées dans son époque.

Quand Benjamin Marchetti et son frère Stéphane se sont lancés dans la construction à ossature bois en créant, il y a tout juste dix ans, l’entreprise Serafin-Marchetti, on les a pris pour des farfelus. «En toute honnêteté, nous ne nous en sommes pas offusqués», sourit Benjamin Marchetti. «Et pour cause, créer une entreprise spécialisée en construction bois à Mons – le siège de l’entreprise est situé à Villers-Saint-Ghislain, à 7 kilomètres de Mons – dans une province, le Hainaut, qui est clairement le parent pauvre de la construction bois, cela relevait effectivement du challenge.» Car dans le Borinage, plus que partout ailleurs en Wallonie, on ne jure que par la maison en briques. Dans cette région, on recense très peu d’entreprises spécialisées et encore moins de projets emblématiques… Les deux frères ne se laissent pas démonter pour autant. Architecte de formation, Benjamin Marchetti apprécie le matériau bois de longue date, ce qui l’amènera à suivre la formation continue post-universitaire de l’Ucl «Le bois dans la construction» dès 2001. Stéphane Marchetti, quant à lui, est gradué en construction et partage l’engouement de son frère pour un matériau qui connaît alors un bel essor. «Mais nous étions parfaitement conscients que pour que l’entreprise ait une chance de se développer, nous devions élargir notre zone de chalandise au-delà des frontières du Hainaut. Dans cette optique, nous nous sommes dotés très rapidement d’un bureau d’études interne qui nous permet d’assurer la gestion de projets de A à Z, de la conception à la réalisation sur chantier. Un service particulièrement confortable, tant pour les architectes que pour les maîtres d’ouvrage, et qui draine vers l’entreprise une clientèle issue de toute la Wallonie et même de France où nous sommes fréquemment sollicités.»

Quatre domaines d’activités complémentaires

Aujourd’hui, l’entreprise a trouvé sa clientèle et il ne se trouve plus grand monde – sans doute personne – pour remettre la pertinence du bois en cause. Que du contraire. A l'heure où on ne parle que de construction durable et de transition énergétique, le bois apparaît en effet comme LE matériau du futur: 100% renouvelable, ne nécessitant que peu d’énergie pour être transformé en bois d’œuvre, véritable piège à CO2, facile à mettre en œuvre, etc. Qui plus est, la jeune entreprise a été suffisamment avisée pour ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Les activités se sont ainsi largement diversifiées en dix ans. Serafin-Marchetti est désormais active dans quatre segments tout à la fois distincts et complémentaires.

  • La conception et la réalisation de constructions en bois. «C’est notre métier de base. Dans ce domaine, nous jouissons d’une grande expérience. Or, si le bois est un matériau facile à travailler, sa mise en œuvre est complexe et nécessite le recours à un spécialiste.» L’entreprise propose des habitations qui émargent à l’ensemble des systèmes constructifs: ossatures, poteaux-poutres, contre-collé ou contre-cloué. «Et, dans ce cadre, nous proposons l’étude complète d’un projet d’habitation, en ce compris  les constructions passives.»
  • Par ailleurs, Serafin-Marchetti se profile également comme une entreprise générale de construction. Elle peut répondre aux sollicitations d’un architecte ou d’un maître d’ouvrage pour la réalisation de tous types de toitures et charpentes, ou pour mettre en œuvre des revêtements de façade, en bois bien sûr, mais également en zinc ou en ardoises, que ce soit pour l’intérieur ou l’extérieur.
  • Les réalisations en bois pour l’extérieur. La conception et la réalisation de carports, pool-houses, pergolas, terrasses, etc., est un secteur d’activités qui connaît un formidable engouement et dans lequel l’entreprise s’est construit une jolie réputation. Comme avec le Pergowood, une pergola à lames orientables qui conjugue la chaleur et le charme du bois alliés à la résistance et l’élégance de l’aluminium. La structure portante est réalisée en bois exotique tandis que la toiture à lames orientables est réalisée avec des profils en aluminium extrudés. Autre indéniable réussite dans ce domaine, la carport atypique Phœnix, une structure en chêne 100% belge dessinée, calculée et réalisée par Serafin-Marchetti. Présenté pour la première fois au salon Bois & Habitat 2016, ce carport s’est taillé un franc succès et est désormais commercialisé tant en Belgique qu’en France.
  • Dernière activité en date, un concept de constructions modulaires conçues et réalisées en interne. Vendues sous la dénomination commerciale Modus, ces constructions sont en train de trouver leur marché. Et chez Serafin-Marchetti c’est peu dire qu’on y croit beaucoup.

Modus: un concept d’habitat modulaire innovant

«Le concept de Modus est né il y a quatre ans. Il s’agit d’un concept d’habitat modulaire de qualité supérieure, tant du point de vue des matériaux que du design, facilement transportable, économique et aisé à mettre en œuvre», rappelle Benjamin Marchetti. Cette construction est constituée – suivant les envies et les options retenues – de 2 à 4 modules habitables de 14 m².  Il s’agit d’un habitat en ossature bois entièrement équipé et clé sur porte. Mais il peut également être livré libre, à aménager.

L’entreprise fait déjà face à une demande importante, notamment en France. «Les débouchés sont divers: extensions d’habitations, extensions pour des hôpitaux, bureaux, places supplémentaires pour des résidences-services, etc. Et en Belgique aussi, le pli commence à être pris. On travaille d’ailleurs sur un projet de résidences de vacance, pas très loin de chez nous, pour lequel on nous a commandé 7 Modus.» 

Le concept a été mis à l’honneur, le 25 octobre dernier, lors de l’événement annuel organisé par InnovaTech qui présentait 51 innovations wallonnes parmi les plus abouties. A cette occasion, le public a pu apprécier la capacité du Modus à être monté ou démonté en à peine une journée.

Serafin-Marchetti emploie aujourd’hui une quinzaine de collaborateurs et peut entrevoir l’avenir avec un certain optimisme. «Les différents domaines dans lesquels nous sommes actifs offrent à l’entreprise l’avantage de pouvoir compenser un segment plus morose par un autre. Par exemple, la construction résidentielle connaît une période de plus basse conjoncture – du moins en Belgique, parce qu’en France, la demande se maintient – que nous parvenons à compenser partiellement avec l’essor des aménagements extérieurs en bois ou avec les solutions modulaires. Et puis, on nous sollicite désormais pour des projets de plus grande importance, comme un projet de logements collectifs qui devrait commencer d’ici peu.»

Adie Frydman

www.serafin-marchetti.be

Nous vous recommandons

Un jardin de toiture avec Dreen® Ceramica sur l'hôtel de ville de Hasselt

Publireportage

Un jardin de toiture avec Dreen® Ceramica sur l'hôtel de ville de Hasselt

Les services municipaux et du CPAS de Hasselt ont emménagé dans un nouvel hôtel de ville commun. Le nouveau bâtiment est une combinaison alliant le patrimoine - l'ancienne caserne - à une architecture moderne[…]

Les nouvelles technologies peuvent encore améliorer l’efficacité du secteur de la construction

Publireportage

Les nouvelles technologies peuvent encore améliorer l’efficacité du secteur de la construction

Realco: hygiène garantie 100% enzymatique

Realco: hygiène garantie 100% enzymatique

Focus: tout feu, tout flamme

Focus: tout feu, tout flamme

Plus d'articles