Suivre La Chronique

Seul un Belge sur trois possède de bonnes compétences numériques

Sujets relatifs :

,
Seul un Belge sur trois possède de bonnes compétences numériques

Pas fameuses les compétences numériques des Belges… 56% des entreprises qui ont voulu recruter des profils Ict en 2017 ont éprouvé de grandes difficultés à combler ces postes.

Trop peu de personnes disposent de bonnes compétences numériques. Une lacune qui peut poser des problèmes. Le Spf Economie et la «Digital Champion» Saskia Van Uffelen mettent donc tout le monde au défi du Digital Duel afin que chacun puisse découvrir son âge numérique.

Sans vouloir enfoncer des portes ouvertes, rappelons si nécessaire que, de nos jours, le numérique est partout. En maîtriser les différents outils est devenu indispensable, non seulement dans la sphère privée mais aussi, et surtout, dans la vie professionnelle. Or, de nombreuses études indiquent que les Belges doivent encore progresser  - c’est un euphémisme – dans ce domaine.

En témoignent quelques données de Statbel, l'Office belge de Statistique.

◊ En 2017, 31% des Belges disposaient de compétences numériques avancées, une proportion qui s’inscrit dans la moyenne européenne, ce qui ne doit pas pour autant nous consoler. Surtout que plus de la moitié des Belges ne possèdent que des connaissances de base ou rudimentaires.

◊ Un ménage belge sur sept n’a pas internet à la maison et est par conséquent moins disposé à développer des compétences numériques.

◊ Et que dire du monde du travail où il apparaît que 56% des entreprises qui ont voulu recruter des profils Ict en 2017 ont éprouvé des difficultés à combler ces postes? Une récente étude d’Agoria révèle que 16.000 emplois sont d’ailleurs à pouvoir dans ce secteur..

Digital Duel?

 D’où la création de Digital Duel afin que tout un chacun puisse tester ses connaissances. Mais de quoi s’agit-il?

Digital Duel est un test en ligne interactif et gratuit accessible à l’adresse www.digitalduel.be. Il se compose de 10 défis, lors desquels le participant est confronté à des «digital natives». Les différentes épreuves lui permettent d’évaluer ses compétences numériques. Ainsi, le participant doit par exemple rechercher le plus rapidement possible sur internet la réponse à une question, démasquer de fausses informations, reconnaître un site sûr, expliquer comment réaliser des copies de sauvegarde, etc.

Lors de ce test, le participant découvre les compétences utiles dans le monde du numérique. Et à la fin du test, son âge digital lui est communiqué: s’il est de 2018 par exemple, il est pro du digital. S’il est des années 1980 en revanche, il doit encore développer de nombreuses compétences.

Une liste de formations est proposée à la fin du test afin d’aider les cancres du numérique à améliorer leurs connaissances en la matière.

 

Nous vous recommandons

Comment Jacques Delens a fait de l’économie circulaire un business model

Comment Jacques Delens a fait de l’économie circulaire un business model

En 2016, le gouvernement bruxellois a lancé le Programme Régional en Economie Circulaire (Prec) doté d’un budget annuel  d’environ 13 millions d’euros. L’entreprise de construction Jacques[…]

Etude pour la construction d’une deuxième voie sur le tracé du «Rhin d’acier»

Etude pour la construction d’une deuxième voie sur le tracé du «Rhin d’acier»

Les acteurs belges de l'immobilier s’installent massivement au Luxembourg

Les acteurs belges de l'immobilier s’installent massivement au Luxembourg

Architecte: 5e profession libérale à la croissance la plus rapide

Architecte: 5e profession libérale à la croissance la plus rapide

Plus d'articles