Suivre La Chronique

Seul un logement wallon sur 10 est énergétiquement performant

Sujets relatifs :

,
Seul un logement wallon sur 10 est énergétiquement performant

Le parc immobilier wallon compterait près de 170.000 logements énergétiquement performants (label A ou B) contre près d’un million dont le label serait égal à E, F ou G…

Un premier état des lieux de l’efficacité énergétique des logements wallons dresse un bilan en demi-teinte. La certification PEB se densifie en Wallonie… mais très lentement. Le parc immobilier wallon reste donc encore très largement énergivore et bien en-deçà des exigences européennes.

Obligatoires depuis 2010, le nombre de certificats résidentiels augmente progressivement en Wallonie. En 9 ans (2010-2018), la Région wallonne en a enregistré quelque 497.236. Les deux dernières années (2017 et 2018) ont à elles seules fait augmenter la base de données de près de 30% (+ 106.911 certificats). Peut-être le début d’une prise de conscience.

«Nous sommes encore loin d’un certificat par logement puisque le parc wallon en compte 1.615.774, rappelle Valérie De Bue, la ministre wallonne en charge du Logement. Les logements ne sont en effet certifiés que lors de la mise en vente ou en location. Nous avançons donc progressivement mais ces premières données nous permettent d’établir des ordres de grandeur tout à fait crédibles pour la Wallonie.»

De fait, l’état des lieux permet de constater  que le parc de logements wallon est encore largement en-deçà l’objectif européen qui est de tendre vers le label A en moyenne d’ici 2050. A ce jour, seuls 10,3% des certificats PEB récoltés entre 2010 et 2018 obtiennent le label A ou B tandis que 60,1% obtiennent le label E, F ou G.

Entre 2016 et 2018, c’est le label C qui a le plus progressé (+31,4%), suivi par les labels D (+30,7%) et E (+29,7%).

  2010-2016 2010-2018 Augmentation entre 2016 et 2018
A/A+/A++ 3.806 4.726 +24,2%                                                     
B 36.093 46.350 28,40%
C 53.147 69.830 31,40%
D 59.059 77.198 30,70%
E 60.273 78.194 29,70%
F 56.817 72.058 26,80%
G 121.130 148.880 22,90%
Total 390.325 497.236 27,40%
Progression des différents labels énergétiques en Wallonie. (Source: Gouvernement wallon)

Un million de passoires énergétiques

La majorité des logements wallons sont donc (très) énergivores. Et les nouveaux certificats enregistrés ne font, malheureusement, que confirmer cette tendance.

Si l’on applique ces pourcentages à l’échelle de l’ensemble des logements wallons, le parc compterait près de 170.000 logements énergétiquement performants (label A ou B) contre près d’un million dont le label serait égal à E, F ou G…

 

  A/A+/A++ B C D E F G Total
Brab. wallon 1,50% 16,00% 20,10% 18,70% 15,30% 11,10% 17,40% 100%
Hainaut 0,60% 7,30% 12,00% 14,50% 15,60% 15,50% 34,40% 100%
Liège 0,90% 8,40% 13,80% 15,20% 15,90% 14,80% 31,00% 100%
Luxembourg 1,20% 10,40% 15,70% 16,80% 15,80% 14,10% 26,00% 100%
Namur 1,30% 10,10% 13,70% 15,50% 16,10% 14,30% 29,00% 100%
Total 1,00% 9,30% 14,00% 15,50% 15,70% 14,50% 29,90% 100%
Situation des différents labels énergétiques par province. (Source: Gouvernement wallon)

Tout sauf une surprise, sachant que la Confédération Construction Wallonne (CCW) avance ce même chiffre depuis plusieurs années déjà et ne sait plus sur quel pied danser pour convaincre les pouvoirs publics de se fendre d’un programme de rénovation énergétique du parc existant à la mesure des enjeux.

Message semble-t-il reçu par Valérie De Bue qui entend bien renforcer la dynamique de rénovation. La ministre considère toutefois que certaines mesures prises récemment par le Gouvernement wallon vont dans le bon sens, telles que:

  • la réforme des primes: le Gouvernement a simplifié le système et augmenté les montants afin de renforcer l’attractivité du dispositif sous-utilisé. Il a également cherché à renforcer l’efficacité des travaux effectués en replaçant l’auditeur au cœur du dispositif;
  • les prêts à taux zéro pour les rénovations de logements: là aussi, une simplification des procédures est en cours et la nouvelle formule devrait être effective au printemps;
  • la rénovation de 1.397 logements publics inoccupés (car insalubres ou vétustes) en cours depuis la fin de l’année 2018.

«Les efforts doivent toutefois se poursuivre, estime la ministre. Notamment au niveau des logements privés pour lesquels la Région doit tout mettre en œuvre pour encourager les particuliers à faire le nécessaire, mais aussi et surtout les soutenir dans leurs démarches.»
La ministre souligne enfin que les efforts doivent être répartis sur l’ensemble de la Wallonie où l’on observe des disparités importantes entre les provinces: en Brabant wallon, 56,3% des certificats enregistrés ont un label A, B, C ou D. A l’inverse, dans le Hainaut 65,5% des certificats ont un label E, F ou G.

L’énorme chantier des logements publics

La situation n’est guère plus reluisante pour ce qui est des logements publics: seuls 30% du parc ont déjà bénéficié d’une rénovation… «Le chantier est énorme! Il faut avancer. Dans le cadre du Plan wallon d’investissements, nous avons identifié 7.319 logements qui feront partie d’un programme de rénovation dès 2019», annonce Valérie De Bue.
En espérant, bien sûr, qu’il y ait rapidement un gouvernement à la barre du navire wallon au terme des prochaines élections et que ses différentes composantes soient d’accord sur les méthodes à mettre en œuvre…

 

Nous vous recommandons

Du gaz de mine à l’électricité verte: Luminus, partenaire énergétique de Gazonor Benelux

Du gaz de mine à l’électricité verte: Luminus, partenaire énergétique de Gazonor Benelux

Luminus assurera la maintenance de deux unités de cogénération sur le site de Gazonor à Anderlues et lui rachètera l’électricité verte issue de ces installations. Le premier site de[…]

Le “Model Predictive Control”, système de régulation prédictif de Kieback&Peter

Le “Model Predictive Control”, système de régulation prédictif de Kieback&Peter

Une cellule photovoltaïque belgo-néerlandaise bat un record de conversion

Une cellule photovoltaïque belgo-néerlandaise bat un record de conversion

Quand les batteries de voitures électriques deviennent «durables»

Quand les batteries de voitures électriques deviennent «durables»

Plus d'articles