Suivre La Chronique

Sortimo ou l'art d'aménager les véhicules utilitaires

Sortimo ou l'art d'aménager  les véhicules utilitaires

La gamme de Sortimo offre des solutions d'aménagement adaptées à chaque métier, chacun d'entre eux nécessitant une solution adaptée. (© Sortimo)

Depuis plus de quarante ans, Sortimo est le spécialiste de l'aménagement sur mesure et l'un des leaders européens des technologies d'aménagement de véhicules d'entreprise.

«On reconnaît le bon ouvrier à ses outils» (ou sa variante: «Les bons outils font les bons ouvriers»); «Mauvais ouvrier ne trouve jamais bon outil» (ou sa variante: «A méchant ouvrier, point de bon outil»)' Ce ne sont pas les citations qui manquent pour exprimer à quel point la qualité de ses outils en dit long sur le savoir-faire de celui qui les emploie. Mais on trouve presque autant de proverbes pour exalter les vertus du rangement. Ayant sans doute lu les unes et les autres, Sortimo a donc décidé de se spécialiser dans le rangement des outils à l'intérieur de cet atelier mobile qu'est le véhicule utilitaire.

Le véhicule utilitaire, justement, parlons-en. S'agissant des véhicules utilitaires légers (moins de 3,5 t), après l'effondrement des ventes lors de la crise de 2009, le marché est désormais en plein boom. A l'échelle européenne, on a observé une progression des ventes de près de 11% entre 2015 (derniers chiffres disponibles) et 2014. Cette progression est encore plus marquée en Belgique où, selon les statistiques du SPF Mobilité & Transport et de la Febiac, le nombre d'immatriculation a augmenté d'un peu plus de 12% entre 2014 et 2015 pour atteindre 61.208 immatriculations de véhicules utilitaires légers (VUL), soit pas très loin des résultats de 2007 où on avait enregistré 65.392 immatriculations de VUL. Ces chiffres n'ont rien d'innocents. Il apparaît, en effet, que le marché des VUL offre un indicateur fiable de la santé d'une économie. Dans une étude réalisée pour Ford par le Centre pour l'économie et la recherche commerciale, il apparaît que les entreprises dont la mobilité est assurée par des VUL ont généré une activité de 584 milliards d'euros sur les marchés français, allemand et britannique en 2014, soit une hausse de 16 % par rapport à 2010.

Le VUL, annexe de l'atelier de production

Mais ces VUL, il ne suffit pas de les acheter, encore faut-il les aménager dans les règles de l'art. Aujourd'hui, que l'on soit artisan à son compte où responsable d'un parc auto, il est impératif de se doter de l'équipement nécessaire pour aménager cette fourgonnette souvent considérée par l'ouvrier comme une annexe de l'atelier de production. À ce titre, il nécessite un soin particulier, d'autant que ce véhicule contribue aussi à l'image de l'entreprise auprès des clients et des prospects: bien organisé et rangé, il rassure forcément sur le professionnalisme du prestataire. Qui plus est, à en croire les aménageurs de véhicules utilitaires, le mobilier intérieur permet un gain de temps estimé à environ quinze minutes par jour, grâce à une optimisation du poste de travail et une meilleure ergonomie; ces quelques minutes gagnées sur chaque chantier sont autant de chances de signer une commande supplémentaire. De quoi effectuer un retour sur investissement rapide.

Chaque métier nécessite une solution adaptée. L'électricien trouvera des équipements avec système d'arrimage pour son outillage électroportatif, des casiers spécifiques pour les bobines de câbles... Le plombier bénéficiera de rangements pour ses tuyaux, de tiroirs pour ses petites fournitures, d'emplacements avec arrimage pour ses bouteilles de gaz, etc.

Une petite mallette comme point de départ

Récemment élu, et ce pour la troisième fois, lauréat du label «Meilleure Marque 2016» dans la catégorie «équipement de véhicules» parmi 91 marques réparties dans 15 catégories, Sortimo est une référence à l'échelle européenne dans ce domaine très spécifique qu'est l'aménagement de véhicules utilitaires.

L'entreprise a entamé ses activités il y a 40 ans en Allemagne, à Zusmarshausen, en lançant sa célèbre mallette bleue à bacs intérieurs amovibles en PVC qui, par la suite, a donné naissance à une gamme particulièrement étendue de produits.

L'idée a germé dans la tête d'un néo-entrepreneur de 25 ans, Herbert Dischinger, lorsqu'il a ouvert son commerce de gros de systèmes de fixation. Il y vend alors des consommables pour les artisans, tels que des vis et des chevilles.'Afin de répondre aux exigences de sa clientèle professionnelle, il complète son assortiment avec des perceuses, des échelles et tout ce dont un artisan a besoin. Le succès est au rendez-vous à tel point qu'Herbert Dischinger doit déménager son commerce à Augsbourg pour élargir sa surface de vente. En 1973, après 13 ans de métier, lui vient l'idée qui va précipiter son commerce de gros dans une autre dimension: pour les chevilles et les vis conditionnées dans des boîtes et sachets, il imagine des bacs de couleurs en plastique qui s'intègrent parfaitement dans une mallette métallique, la KM 321. Ainsi naît le système d'organisation qui très vite va devenir un standard de l'industrie. L'affaire prend de l'ampleur et, en 1980, Sortimo entame la production de ses produits qui, jusqu'alors, étaient fabriqués en externe sous licence. Pour satisfaire les demandes, l'entreprise ouvre une nouvelle unité de production en Suisse. En 1990, Sortimo, passe alors à la vitesse supérieure en lançant la première génération d'aménagements de véhicules baptisée FE1. Un concept qui va valoir à l'entreprise un succès fulgurant. Quatre ans plus tard, Sortimo est la première entreprise du secteur certifiée selon la norme DIN EN ISO 9001 pour sa qualité de haut niveau. Grâce à cette certification, c'est le début de la coopération avec les constructeurs automobiles.

'Aujourd'hui, il est impératif de se doter de l'équipement nécessaire pour aménager les véhicules utilitaires considérés comme une annexe de l'atelier de production.'

Sortimo conçoit, en étroite collaboration avec les constructeurs, des solutions sur mesure - en adéquation avec les souhaits des clients ' qui peuvent être commandées directement en option chez les concessionnaires. Aujourd'hui, Sortimo propose un concept d'aménagement de véhicules composé de plus de 2.000 pièces! La gamme s'est, en effet, largement étoffée et offre à présent des solutions d'aménagement adaptées à chaque métier: électriciens, chauffagistes, ramoneurs, plombiers, ouvriers de la construction, sanitaire, climatisation, industrie, artisanat, commerce, etc.

Sortimo en Belgique comme chez lui

Depuis, Sortimo a connu une croissance linéaire. L'entreprise peut désormais se reposer sur 12 filiales internationales (essentiellement en Europe, aux États-Unis et en Asie) auxquelles il faut ajouter 9 succursales et plus de 30 partenaires agréés. Dans cet ensemble, la Belgique est, une fois n'est pas coutume, bien représentée puisque le siège de Belux est implanté à Vilvorde depuis le milieu des années 1990. Par ailleurs, Sortimo dispose également de succursales  belges à Tessenderlo et Sint-Eloois-Vijve. Un ancrage belge qui devrait encore s'étoffer puisque, après avoir, fin 2015, entamé une collaboration avec Cargo Lifting, une entreprise implantée à Villers-le-Bouillet (en Province de Liège) et spécialisée dans la transformation de véhicules utilitaires de petit et moyen tonnage, Sortimo a engagé un nouveau responsable commercial pour la Wallonie qui a pour mission d'enraciner l'entreprise en Wallonie.

Adie Frydman

www.sortimo.be

Nous vous recommandons

La ville de Bruges lance ses solutions de Smart Parking

La ville de Bruges lance ses solutions de Smart Parking

Basées sur la technologie des capteurs IoT, les solutions de stationnement intelligentes d'Orange Belgium et de CommuniThings permettent aux visiteurs de se garer gratuitement pendant 30 minutes à certains endroits du grand[…]

Le nombre de faillites de nouveau en baisse

Le nombre de faillites de nouveau en baisse

Le secteur de l’immobilier commercial demande des mesures de soutien supplémentaires

Le secteur de l’immobilier commercial demande des mesures de soutien supplémentaires

Une nouvelle mesure fiscale pour les achats de logements restaurés

Une nouvelle mesure fiscale pour les achats de logements restaurés

Plus d'articles