Suivre La Chronique

Spécification simplifiée pour le béton

Sujets relatifs :

,
Spécification simplifiée pour le béton

© CSTC

Pour le commun des mortels, «le béton, c'est du béton»… Assertion un peu facile, car les professionnels du secteur savent bien qu'un béton doit être spécifié en fonction de l'application particulière à laquelle il est destiné sur le site et que la spécification d'un béton est un travail délicat. La nouvelle application "Béton" mise au point par le CSTC (www.cstc.be) avec la collaboration de divers partenaires devrait rendre cette spécification beaucoup plus facile!

La spécification correcte du béton dans les cahiers des charges et lors de la commande est primordiale en vue d'éviter de nombreuses discussions après la mise en œuvre. En Belgique, le prescripteur (architecte ou bureau d'étude) s'appuie sur la norme européenne NBN EN 206 et son complément belge NBN B 15-001 pour la spécification du béton.
 
Le prescripteur prépare ensuite les spécifications pour l'entrepreneur, qui passe une commande à la centrale à béton. Pendant la phase de construction, la centrale à béton livre un béton préparé selon ces spécifications et l'entrepreneur commence alors à travailler avec ce béton. La pratique montre que dans ce processus, il peut y avoir des problèmes.
 
L'application «Béton» du CSTC vient donc bien à point, car elle offre une solution facile et pratique pour définir correctement ces spécifications en répondant simplement à une série de questions sur le chantier (type d'élément, type d'environnement, mode de déchargement du béton, ...). L'application fournit toutes les données à spécifier dans le cahier des charges et lors de la commande: classe(s) d'environnement, classe de consistance, dimension nominale des granulats, …
 
Cette première version de l'outil de calcul ne concerne que les cas les plus fréquents. D'autres spécifications peuvent s'avérer nécessaires pour des utilisations particulières telles que les bétons pour ouvrages d'art, les bétons fibrés ou projetés, les bétons légers et lourds, le béton colloïdal, le béton coloré, les bétons de route, ...

Normes européenne et belge

La norme belge NBN B 15-001 est parue en juillet 2018 pour compléter la norme européenne NBN EN 206, publiée en 2014, relative à la spécification, aux propriétés, à la fabrication et à la conformité du béton. Cette norme belge (NBN B 15-001) est essentielle dans la mesure où elle tient compte des environnements et des pratiques belges les plus courants. En outre, de nombreuses exigences de la norme européenne ne sont qu'informatives. Ces deux normes indissociables constituent la base de la certification BENOR du béton.
 
Ces normes européenne et belge sont des lignes directrices indispensables pour la spécification du béton; mais en tant que manuel pour la préparation de spécifications, ces documents volumineux et complexes sont loin d'être idéaux. Les prescripteurs doivent estimer correctement un grand nombre de variables, et ce n'est pas facile!

Une spécification incorrecte peut avoir de graves conséquences

La spécification correcte du béton dans le cahier des charges et dans la commande est essentielle pour éviter les discussions après la mise en œuvre. En effet, selon l'application, les critères pour obtenir un béton de qualité varient. Et si la spécification est incorrecte, cela peut par exemple entraîner:
  • La ségrégation du béton ou une mise en œuvre difficile due à une classe de consistance incorrecte;
  • Une durabilité réduite (par exemple, en raison de la corrosion de l'armature ou d'une attaque chimique) en raison d'une classification environnementale incorrecte;
  • Une couverture inadéquate de l'armature en raison du blocage de granulats de taille inadéquate.
 
Les dommages sur le site ou après l'achèvement des travaux sont à l'origine de litiges, pertes de confiance, pertes de temps, augmentation des coûts, ... Cette réalité économique a suscité une réflexion au sein du Laboratoire "Technologie du Béton" du CSTC et l'a conduit à la recherche d'une meilleure solution.
 
L'arbre de décision mis au point permet de passer en revue les diverses variables pour la spécification du béton à l'aide de quelques questions simples. Les normes européenne et belge ont servi de base à la constitution de cet outil qui va même plus loin pour permettre une spécification correcte pour l'élément en béton que le prescripteur a en tête.
 
L'application «Béton» est gratuite pour le professionnel belge de la construction et peut être consultée en ligne sur betonapp.cstc.be.
 
Cette application a été développée avec la collaboration des partenaires suivants: FEDBETON, FABA-FEGC, ADEB-VBA, BE-CERT, FEBELCEM, GBB, asbl BENOR.

Accessible sur le site du CSTC, l'outil de calcul «Béton» est très simple à utiliser.

Référence:

Article publié sur le site du CSTC et consultable via ce lien. Seul ce texte original peut être cité en référence.
Pour toute information complémentaire, veuillez prendre contact avec Vinciane Dieryck, Senior Project Manager au CSTC (tél: 02 655 77 11).
 
Victor Vicour
 

Nous vous recommandons

Un enduit acoustique peut améliorer la sonorité d'un local

Un enduit acoustique peut améliorer la sonorité d'un local

«Cette pièce résonne trop! On ne s'entend plus…»: la réverbération sonore est fréquente, mais… peut-on améliorer les choses? Un récent CSTC-Contact nous rappelle que[…]

04/01/2022 |
Les dernières Infofiches parues cette année

Les dernières Infofiches parues cette année

Test sur chantier pour savoir si une brique peut être peinte

Test sur chantier pour savoir si une brique peut être peinte

Un bon confort thermique en été en consommant peu d'énergie? Oui, c'est possible!

Un bon confort thermique en été en consommant peu d'énergie? Oui, c'est possible!

Plus d'articles