Suivre La Chronique

Statbel : 670 nouvelles faillites en juin

Sujets relatifs :

, ,
Statbel : 670 nouvelles faillites en juin

Certains facteurs légaux et extra-légaux indiquent qu’il ne s’agit que de chiffres partiels.

© George Hodan

Selon Statbel, la Belgique a connu 670 nouvelles faillites dans le courant du mois de juin. Cependant ce chiffre est à prendre avec précaution.

Les secteurs avec le plus grand nombre de faillites en juin sont le transport (220), l’horeca (160), le commerce (141) et la construction (122).  Au niveau régional on constate 365 faillites en Flandre, 167 en Wallonie et 138 à Bruxelles.

Ces faillites ont engendré 2.668 pertes d'emploi dont 1.277 emplois à temps plein, 1.144 à temps partiel et 247 employeurs salariés.

Cependant, certains facteurs légaux et extra-légaux indiquent qu’il ne s’agit que de chiffres partiels. Ainsi, il existe un certain délai entre la cessation de l’activité et la déclaration de faillite par le tribunal de commerce. De plus, en raison de la crise du Covid-19, de nombreux tribunaux et greffiers d’entreprise ont travaillé avec une capacité réduite et ont limité leurs activités jusqu’au 18 mai. Enfin, un arrêté royal a été publié au Moniteur belge le 24/04/2020 avec pour conséquence le gel des procédures de faillite devant les tribunaux. Ce moratoire, qui durait initialement jusqu'au 17 mai, a depuis été prolongé jusqu'au 17 juin 2020.
 

Nous vous recommandons

La construction choisit l’heure d’hiver

La construction choisit l’heure d’hiver

Une enquête de la Confédération Construction révèle que le secteur souhaite l’introduction permanente de l’heure d’hiver. Les entreprises de construction n'auraient ainsi pas longtemps[…]

Quarantaine prolongée : plus de 4.600 travailleurs de la construction concernés

Quarantaine prolongée : plus de 4.600 travailleurs de la construction concernés

729 nouvelles faillites en septembre 2020

729 nouvelles faillites en septembre 2020

Près de 50% des entreprises de construction ont un carnet de commande moins rempli qu’à l’ordinaire

Près de 50% des entreprises de construction ont un carnet de commande moins rempli qu’à l’ordinaire

Plus d'articles