Suivre La Chronique

Subvention pour le parc naturel de Gaume

Sujets relatifs :

,

Le ministre wallon René Collin (Nature et Ruralité) va accorder une subvention de 150.000 euros pour l'aménagement de la Maison du parc naturel de Gaume qu?il a reconnu en décembre 2014. Ce bâtiment accueille le personnel et des espaces pour les écoles. La Wallonie compte aujourd'hui 10 parcs naturels qui sont autant de territoires ruraux, dotés d'un haut intérêt biologique et géographique et dont on veut assurer le développement économique et social.

A l'inverse d'une réserve naturelle, qui est un espace protégé où les activités humaines sont sévèrement réglementées, un parc naturel est un cadre de vie où les activités humaines sont au contraire encouragées dans la mesure où elles servent à augmenter la qualité de la vie en milieu rural (mobilité, services, énergie, etc.), pour peu qu?elles n?aient pas de retombées négatives sur l'environnement.

Leurs missions sont vastes: assurer la protection, la gestion et la valorisation du patrimoine naturel et paysager; définir et orienter les projets d'aménagement du territoire suivant les principes du développement durable; encourager le développement durable; contribuer au développement local, économique et social; organiser l'accueil, l'éducation et l'information du public. Aujourd'hui, la Wallonie consacre chaque année plus de 2 millions d'euros à la subvention de ses parcs naturels.

Le parc naturel de Gaume est le dernier à avoir été reconnu par la Région. D'une superficie de 58.104 ha, son territoire s'étend sur une dizaine de communes.

Complémentairement à ces actions, le parc naturel de Gaume a décidé de répondre à l'appel à projets lancé dans le cadre du Programme wallon de Développement rural (PwDR) 2014-2020 et de présenter un projet de Gal (Groupement d'Action local) qui a été retenu par le Gouvernement en juillet dernier.

Pour rappel, les Gal sont des partenariats public-privé qui, sur un territoire déterminé, ont pour objectifs de mobiliser les habitants des zones rurales, de soutenir la réalisation de leurs idées ainsi que d'expérimenter de nouvelles méthodes.

Au total, 20 Gal ont été sélectionnés et leurs stratégies de développement local seront financées via un budget de plus de 33 millions d'euros, dont 1.599.900 euros pour celui du parc naturel de Gaume.

En outre, le ministre a confirmé le projet du hall-relais agricole situé à côté de l'abattoir de Virton. Il a également été sélectionné avec 17 autres projets et sera subventionné à hauteur de 90% pour un montant total des travaux estimé à 447.284 euros. Ce hall permettra la transformation, la valorisation, la logistique et la commercialisation de produits agricoles locaux.

Nous vous recommandons

La ville de Bruges lance ses solutions de Smart Parking

La ville de Bruges lance ses solutions de Smart Parking

Basées sur la technologie des capteurs IoT, les solutions de stationnement intelligentes d'Orange Belgium et de CommuniThings permettent aux visiteurs de se garer gratuitement pendant 30 minutes à certains endroits du grand[…]

Le Département flamand de l’Environnement confie la gestion du système NTMB1 à COPRO

Le Département flamand de l’Environnement confie la gestion du système NTMB1 à COPRO

Tivoli GreenCity: officiellement le quartier le plus durable au monde

Tivoli GreenCity: officiellement le quartier le plus durable au monde

IsoHemp contribue à la rénovation d’une ancienne centrale électrique classée

IsoHemp contribue à la rénovation d’une ancienne centrale électrique classée

Plus d'articles