Suivre La Chronique

Sweco se voit attribuer l’étude pour le creusement d’un tunnel à Gand-Dampoort

Sweco se voit attribuer l’étude pour le creusement d’un tunnel à Gand-Dampoort

© Sweco

Le bureau d’ingénieurs Sweco a été chargé par De Werkvennootschap de l'étude et de la conception du creusement du tunnel de Gand-Dampoort, comprenant le réaménagement de l'environnement de la station, la prolongation de la ligne de tram 4, l'aménagement de la nouvelle ligne de tram 7 et le réaménagement complet de six places. 

Depuis des années, l'échangeur de la station de la Dampoort, au nord de Gand, est l'un des points les plus dangereux de Gand et de la Flandre. En septembre de l'année dernière, l’Autorité flamande a définitivement opté pour un creusement d’un tunnel pour démêler le nœud. De Werkvennootschap, un département du gouvernement flamand spécialisé dans les projets d'infrastructure complexes, a été chargé de réaliser le projet.
 
La mission d’étude, d'une valeur de 14,3 millions d'euros (hors TVA) est attribuée à Sweco. La mission comprend également les études pour l'aménagement de la ligne de tram de 11,5 km, y compris le creusement du tunnel de la Heuvelpoort et le réaménagement de six places y compris, outre la Dampoort, la Stapelplein et la Museumplein.

Sécurité et multimodalité

Dans le projet de la Dampoort, l’Autorité flamande attache une grande importance à la sécurité routière et à une multimodalité poussée. Avec cette mission d’étude pour le creusement du tunnel, elle souhaite non seulement offrir une réponse aux situations du trafic souvent dangereuses dans et autour de la Dampoort, mais elle affiche également une ambition claire d’aider les gens à passer de la voiture aux transports publics et au vélo.
 
Ainsi, la Dampoort doit avoir la fonction d'un transferium urbain: un lieu où tous les moyens de transport (voiture, train, bus, tram et vélo) se rencontrent de manière conviviale. Le projet de liaison des trams de 11,5 km de long entre la Neuseplein, au niveau du futur Verapazbrug, et Sint-Denijs-Westrem répond à la demande de longue date d'une ligne directe entre le nord et le sud de Gand. Avec des arrêts importants, entre autres, aux stations de la Dampoort de Gand et de Gent Sint-Pieters, il s'agit d'un levier essentiel dans le transfert modal sur le territoire gantois.
 
Sweco est également responsable de la gestion du projet, des études d'accompagnement et de l'assistance technique, de la gestion des parties prenantes et de la communication du projet en collaboration avec Connect, et fournit un soutien pendant l'exécution. L'étude complète doit être achevée au printemps 2024. Le début des travaux est prévu en 2027.
 

Nous vous recommandons

Permis pour la passerelle sous le pont Jules de Trooz à Bruxelles

Permis pour la passerelle sous le pont Jules de Trooz à Bruxelles

Urban.brussels délivre un permis à Brussels Mobility pour la construction d’une liaison pour piétons et cyclistes sous le pont Jules de Trooz. Avec ce passage souterrain, il y aura une alternative à une[…]

Recherche équipe pour réaménager le square Jacques Franck

Recherche équipe pour réaménager le square Jacques Franck

Feu vert pour la construction de l'écoduc du bois de Halle

Feu vert pour la construction de l'écoduc du bois de Halle

Besix livre officiellement le canal de navigation de la péninsule de la Vistule

Besix livre officiellement le canal de navigation de la péninsule de la Vistule

Plus d'articles