Suivre La Chronique

Système d’éclairage public innovant à Flobecq

Sujets relatifs :

Système d’éclairage public innovant à Flobecq

Les voilures modulaires, en forme d'ailes, sont intégrées dans un dispositif circulaire reposant sur un mât de taille variable en fonction des besoins spécifiques et la surface du dispositif est recouverte de piles photovoltaïques. (© Red Dot 21)

La commune de Flobecq et Ores ont inauguré 2 mâts d’éclairage public de type Omniflow dans le cadre d’un projet-pilote commun. Il s’agit en l’occurrence d’une convention établie pour 10 ans entre la commune et le gestionnaire de réseau en vue de tester une solution d’éclairage innovante développée par la société portugaise Omniflow.

Pour l’occasion, deux mâts d’éclairage autonomes du réseau, équipés notamment de luminaires à leds, de panneaux photovoltaïques, d’une éolienne à axe vertical, de batteries de stockage ainsi que d’une série d’options «smart», ont été installés de part et d’autre des bâtiments de l’administration communale. Ils seront gérés par Ores pour le compte de la commune.

«Il s’agit d’une première en Belgique et d’une initiative que l’on pourrait qualifier d’Eco-smart-city puisque, outre cette intégration technologique tout à fait originale, ce luminaire, entièrement autonome, ouvre une porte vers des systèmes qui, non seulement ne consomment plus du tout l’énergie du réseau, mais sont aussi susceptibles d’en produire. On imagine les perspectives que ces systèmes pourraient offrir à l’avenir», a déclaré, Philippe Mettens, bourgmestre de Flobecq.

Même son de cloche du côté de Fernand Grifnée, administrateur délégué d’Ores: « Notre volonté en tant que gestionnaire de l’éclairage public communal est de favoriser un nouveau modèle de gestion, fondé sur le réseau existant et sur la généralisation de la technologie led. Ce modèle sera orienté vers l’accueil de nouvelles applications sur le réseau et favorisera le développement de l’intelligence urbaine».

Mais de quoi s’agit-il?

Les avantages de l’énergie solaire et éolienne sans les inconvénients

La technologie d'Omniflow combine un moteur éolien d'axe vertical avec des panneaux photovoltaïques. Fort bien. A ceci près que, si l'énergie éolienne et solaire permet de réduire l'empreinte carbone des entreprises et des ménages tout en réduisant les coûts énergétiques, elle présente également des inconvénients considérables. D'abord, l'énergie solaire ne peut être collectée qu'en journée, tandis que les moteurs éoliens sont beaucoup plus efficaces la nuit. Ensuite, l'axe unidirectionnel des moteurs éoliens standard implique une performance restreinte dans des conditions de vent urbaines turbulentes et changeantes... Autrement dit, ces sources énergétiques doivent être soutenues par des réseaux électriques standard ou une technologie de pile puissante afin de satisfaire la demande en électricité 24 h sur 24 et 7 jours sur 7.

C'est là qu'intervient la technologie innovante et brevetée (grâce, entre autres, à un soutien financier de l'UE dans le cadre du programme Horizon 2020) d’Omniflow qui vient résoudre tous ces problèmes à l'aide d'une conception de moteur innovante, laquelle exploite simultanément l'énergie éolienne et solaire.

Un investissement rapidement amorti

Les voilures modulaires, en forme d'ailes, sont intégrées dans un dispositif circulaire reposant sur un mât de taille variable en fonction des besoins spécifiques. En son centre, un axe vertical et mobile capture et accélère le vent venant de toutes les directions, alors que l'air se trouvant au-dessus de la turbine se combine avec celui venant directement de cette dernière en un vortex cyclonique ascendant. Cerise sur le gâteau, la surface du dispositif est recouverte de piles photovoltaïques.

Sur cette base, Omniflow promet une baisse de la facture énergétique, de faibles émissions de bruit, aucune nuisance pour les oiseaux, aucune transition de vibration au mât et au sol, et trois zones solaires avec un point de nuisance maximal (Mppt, pour Maximum Power Point Tracking) indépendant pour un impact réduit d'ombrage.

Quant au retour sur investissement, il peut être très rapide: «la production quotidienne moyenne dépend notamment des conditions sur site telles que la vitesse moyenne du vent, mais un bon site peut présenter un retour sur investissement de cinq à huit ans, une majeure partie de ce retour dépendant du coût énergétique local», fait remarquer Pedro Ruão, Pdg d’Omniflow.

Nous vous recommandons

Du gaz de mine à l’électricité verte: Luminus, partenaire énergétique de Gazonor Benelux

Du gaz de mine à l’électricité verte: Luminus, partenaire énergétique de Gazonor Benelux

Luminus assurera la maintenance de deux unités de cogénération sur le site de Gazonor à Anderlues et lui rachètera l’électricité verte issue de ces installations. Le premier site de[…]

Le “Model Predictive Control”, système de régulation prédictif de Kieback&Peter

Le “Model Predictive Control”, système de régulation prédictif de Kieback&Peter

Une cellule photovoltaïque belgo-néerlandaise bat un record de conversion

Une cellule photovoltaïque belgo-néerlandaise bat un record de conversion

Quand les batteries de voitures électriques deviennent «durables»

Quand les batteries de voitures électriques deviennent «durables»

Plus d'articles