Suivre La Chronique

Systèmes de sécurité intelligents pour réduire le risque d'accidents de la route

Sujets relatifs :

Systèmes de sécurité intelligents pour réduire le risque d'accidents de la route

L'avertisseur de collision avec freinage d'urgence avertit le conducteur en cas de risque de collision avec un véhicule qui le précède et active au besoin les freins.

© © Bruksbild. All rights reserved

L'augmentation du nombre de véhicules sur les routes, l'accélération de la circulation et la distraction pouvant découler de l'abondance d'informations peuvent tromper la vigilance des conducteurs de véhicules commerciaux et particuliers.

D'autre part, jamais les opportunités d'accroître la sécurité au volant n'ont été aussi nombreuses. D’ailleurs, les systèmes de sécurité active équipant de nombreuses voitures et poids lourds contribuent grandement à la prévention des accidents. Volvo Trucks a une longueur d’avance en la matière.

Depuis novembre 2015, une exigence légale de l'UE impose d'équiper les nouveaux poids lourds à deux et trois essieux de la fonction de freinage d'urgence automatique. L'objectif est de réduire les accidents au cours desquels un poids lourd percute le véhicule qui le précède, un scénario qui représente environ un cinquième de tous les accidents de la route impliquant des camions. A l'heure actuelle, la législation exige que le système de freinage d'urgence réduise la vitesse du véhicule de 10 km/h. L'an prochain, cette réduction devra atteindre 20 km/h.

Au-delà des normes

«Le durcissement de la législation est une bonne chose, mais il me semble que les exigences légales sont encore trop basses. Si vous circulez à 80 km/h lorsque le système de freinage d'urgence se déploie, il faut ralentir de bien plus de 20 km/h pour éviter une collision massive avec un véhicule immobilisé», affirme Carl Johan Almqvist, directeur sécurité produits et trafic chez Volvo Trucks.

Dès lors, le constructeur suédois a développé un système allant bien au-delà des exigences légales actuelles et futures. Introduit en 2012, le système vise en premier lieu à avertir le conducteur de tout risque de collision. «Bien souvent, cela suffit pour que le conducteur évalue rapidement la situation et évite l'accident», selon M. Almqvist.

Réactivité extrême

Le freinage d'urgence intervient uniquement en cas d’absolue nécessité. Il s'applique alors avec une réactivité extrême. La vitesse de freinage (ou de ralentissement, pour employer le terme technique exact) est d'environ 7 m/s2, soit des performances comparables à celles de nombreuses voitures particulières. En pratique, cela signifie que le poids lourd peut passer de 80 à 0 km/h en une quarantaine de mètres.

Plus concrètement, le système surveille les véhicules qui précèdent le camion à l'aide d'une caméra et d'un dispositif radar et fonctionne en permanence. En cas de risque de collision, le conducteur est averti par des alarmes lumineuses et sonores incrémentielles (répétitives et progressives).

Le  chauffeur en première ligne

Etant donné le peu de temps écoulé depuis l'entrée en vigueur de la législation sur le freinage d'urgence, il faudra encore patienter avant de voir ses répercussions positives sur les statistiques d'accidents. Pour autant, Volvo Trucks est convaincu des avantages du système de freinage d'urgence et des autres dispositifs de sécurité active: «nos systèmes de sécurité active font partie d'une solution globale qui réduit clairement les risques d'accidents de la route. Il faut toutefois garder à l'esprit que la technologie ne peut pas tout faire à elle seule. La sécurité routière exige une interaction active entre tous les usagers. Un conducteur expérimenté et attentif qui conduit son véhicule de manière responsable reste le meilleur ingrédient de la prévention des accidents», conclut Carl Johan Almqvist.

Nous vous recommandons

Cebeo acquiert Electro Meers

Cebeo acquiert Electro Meers

Cebeo, acteur majeur de la distribution de matériel électrique, a finalisé un accord pour la reprise de l’activité de la société Electro Meers à partir du 1er avril 2022. Fondée il y[…]

20/01/2022 | Cebeo
Kärcher présente son nouvel aspirateur dorsal

Kärcher présente son nouvel aspirateur dorsal

Husqvarna élargit son offre en intégrant les produits Blastrac

Husqvarna élargit son offre en intégrant les produits Blastrac

Manitou souhaite réduire ses émissions de CO2 de près de 50%

Manitou souhaite réduire ses émissions de CO2 de près de 50%

Plus d'articles