Suivre La Chronique

Techniciens cyclistes chez Bosch

Sujets relatifs :

Techniciens cyclistes chez Bosch

Dans un souci louable de qualité de vie et de l’environnement, les villes créent de plus en plus de zones piétonnes, réduisent les places de parking et favorisent la mobilité douce et les transports en commun par rapport à la sacro-sainte voiture. Une bonne chose pour les citadins, mais un handicap de mobilité pour les entreprises qui doivent livrer leurs clients dans et autour des grandes villes.

Un changement de mentalités, d’habitudes et d’approche s’impose. Bosch Thermotechnology l’a bien compris en adoptant une série de mesures pour ses techniciens qui assurent l’entretien et les réparations des systèmes de chauffage Junkers, Bosch et Buderus.

Ainsi, pendant les heures de pointe, ces techniciens sont tenus autant que possible à l’écart du trafic (et des files) en effectuant un maximum de missions près de leur domicile. D’où l’importance d’avoir un bon dispatcheur…

 

Transport alternatif

 

Par ailleurs, l’entreprise a cherché un moyen de transport alternatif permettant de se déplacer facilement dans le trafic urbain dense. Le choix s’est finalement porté sur l’eCargo bike, un tripoteur électrique. Un projet pilote a été lancé à Bruxelles à la fin du mois d’août et après évaluation, Bosch compte étendre ce projet dans d’autres villes.

Les avantages mis en lumière par cette expérience sont les suivants: service rapide pour les clients, travailleurs sportifs, moins stressés et plus motivés, moins de véhicules circulant dans la ville, entreprises qui ne perdent plus d’heures de travail à cause des embouteillages.

Comme l’explique M. Yakhlef, technicien chez Bosch Thermotechnology, «en voiture, il me fallait entre 60 et 90 minutes pour me déplacer à Bruxelles, auxquelles il fallait encore ajouter une demi-heure pour trouver une place de parking. Avec l’eCargo bike, j’arrive souvent à destination en 25 minutes. Les clients sont en outre positifs et la majorité propose spontanément de placer l’eCargo bike dans leur garage pendant l’entretien.»

 

L’essor des vélos électriques

 

D’une manière générale, l’essor du vélo en ville va de pair avec celui des vélos électriques. En 2015, il y a ainsi eu pour la première fois plus de vélos électriques vendus en Belgique que de vélos de ville traditionnels. Bosch est actif depuis 2010 sur ce marché, plus de 60 marques de vélo proposant aujourd’hui des vélos électriques propulsés par un système Bosch. Grâce à l’aide au pédalage et à son moteur puissant, l’eCargo bike donne un coup de pouce bienvenu lorsque le vélo est chargé, dans les montées et face au vent. En outre, l’eCargo bike peut transporter jusqu’à 100 kg. Les techniciens de l’entreprise peuvent ainsi y charger facilement et transporter tous les outils, appareils de mesure et pièces de rechange, le tout avec un effort minimal, y compris sur un parcours vallonné.

Mieux encore, l’ordinateur de bord Nyon de Bosch, qui combine dans un seul appareil un système de navigation, la commande du vélo électrique et les informations de conduite, renforce le confort de conduite et indique le chemin à suivre sur les nombreuses pistes cyclables de Bruxelles.

Nous vous recommandons

Etude pour la construction d’une deuxième voie sur le tracé du «Rhin d’acier»

Etude pour la construction d’une deuxième voie sur le tracé du «Rhin d’acier»

Dans le cadre de son programme Connecting Europe Facility-Transport, l’Union Européenne va subventionner une étude visant à préparer la construction d’une deuxième voie entre Balen Werkplaatsen et[…]

08/10/2019 | Socio-EconomieTransport
Le gouvernement fédéral lance l’Aviation Portal

Le gouvernement fédéral lance l’Aviation Portal

Sweco planche sur la mobilité en Flandre

Sweco planche sur la mobilité en Flandre

Un projet alternatif pour réinventer le boulevard de Waterloo et l’avenue de la Toison d’Or

Un projet alternatif pour réinventer le boulevard de Waterloo et l’avenue de la Toison d’Or

Plus d'articles