Suivre La Chronique

Thomas & Piron offre la vie de château à Anthisnes

Sujets relatifs :

Thomas & Piron offre la vie de château à Anthisnes

La Ferme d’Omalus après restauration avec, au centre, la nouvelle Maison communale. (©Thomas & Piron)

© Fabrice DOR SPW DGO4

Anthisnes, petite commune rurale de 4 .000 âmes, plantée à 25 km au sud-ouest de Liège, en plein cœur du Condroz, accueillait, le 30 mars 2018, le ban et l’arrière-ban du Gouvernement wallon, représenté pour l’occasion par les ministres René Collin (Patrimoine et Tourisme) et Valérie De Bue (Logement et Pouvoirs locaux), autour de Monsieur le bourgmestre et de ses échevins au grand complet, tous ceints de leur écharpe mayorale.

La raison de ce déploiement d’édiles communaux et d’éminences régionales: l’inauguration de la Ferme d’Omalius dans le centre historique d’Anthisnes restauré dans les règles de l’art par Thomas & Piron dans le cadre plus large d’une opération de revitalisation urbaine.

Un PPP qui a connu une gestation longue et douloureuse. Mais quel accouchement!

La construction de cet édifice remonte à la fin du XVIIe siècle pour ses parties les plus anciennes. Les bâtiments se déploient autour d’une grande cour pavée (elle aussi classée). C’est là,  à l’emplacement de l’ancien fournil, des écuries, des étables et de la forge, que viennent d’être érigés 9 superbes appartements, tandis que la Maison communale a pris place dans l’ancienne maison de maître, à côté du superbe portail monumental.

La ferme d’Omalius a été la première acquisition de l’Institut du Patrimoine wallon en 1999. L’IPW, devenu récemment Agence wallonne du Patrimoine, n’a cessé depuis de porter le montage du projet. L’Institut a finalement pu trouver un partenaire privé en la personne de Thomas & Piron et a pris son bâton de pèlerin pour convaincre une myriade d’administrations et de ministres de participer au financement: revitalisation urbaine (DGO4), pouvoirs locaux (DGO1 et DGO5), patrimoine (DGO4 et Province de Liège), plan vert (DGO3). Bref, le parcours du combattant dans toute sa splendeur. Mais, vu le résultat, nul doute que ça valait le coup.

Un investissement gagnant pour les citoyens et l’environnement

Non seulement le projet s’inscrit dans une vision durable de l’aménagement du territoire communal, mais les projections budgétaires ont également démontré que cette restauration était socialement mais aussi économiquement plus intéressante pour la Commune que d’ériger une nouvelle Maison communale. Pour ce faire, la Commune a obtenu, d’une part, de nombreux subsides et, d’autre part, bénéficiera des recettes fiscales générées par les 30 nouveaux logements de Thomas & Piron. Au moins 100 nouveaux habitants viendront ainsi accroître la population anthisnoise dans les 8 ans à venir, le tout avec un impact minimal sur l’environnement.

 

Pas de querelle entre l’ancien et le moderne

Leader de la construction au sud du pays, Thomas & Piron Bâtiment a voulu confirmer son ancrage wallon en participant activement à la restauration des ailes Est, Sud et Ouest de la ferme classée et en y aménageant 9 logements de standing. Ceux-ci ont été superbement restaurés avec l’aide du service du Patrimoine en conservant l’essentiel de leur caractère. Ces appartements (duplex et triplex) sont spacieux, lumineux, composés de 2 à 3 chambres, et certains ont conservé des traces historiques: morceau de charpente, dallage d’époque, enduit originel, etc. Conçus par le Bureau d’Architecture Henri Garcia, ces logements symbolisent la réussite d’un mariage alliant respect du patrimoine et architecture contemporaine.

Le projet n’est toutefois pas clôturé puisque Thomas & Piron Home vient d’obtenir le permis d’urbanisme pour la construction de 21 maisons à l’arrière des fermes d’Omalius et Saint-Laurent. La construction du premier bloc de 5 maisons débutera cette année. Trois autres phases suivront.

Marchés publics
Tous les appels d’offres

Naninne-5100

Inasep

DINANT-5500

Dinant

Nous vous recommandons

NovaCity Sud: un nouveau quartier mixte durable à Anderlecht

NovaCity Sud: un nouveau quartier mixte durable à Anderlecht

citydev.brussels a attribué le marché de promotion NovaCity Sud à Kairos (ImmoBam). Le site se trouve dans la périphérie sud d’Anderlecht.  Les bureaux d’architectes Bogdan & Van Broeck et[…]

18/07/2018 | citydev.brussels
Oh Perché: ou comment construire sur les toits de Paris

Oh Perché: ou comment construire sur les toits de Paris

Béton à la carte pour projet bâlois

Béton à la carte pour projet bâlois

Palmarès Wienerberger Brick Award 2018:

Palmarès Wienerberger Brick Award 2018:

Plus d'articles